Pistorius : le parquet débouté

pistoriusLa justice sud-africaine a rejeté, ce vendredi, la requête du parquet, qui demandait à la Cour suprême d’appel de revoir la peine de six ans de prison requise contre Oscar Pistorius.

“La demande d’appel est rejetée. Je ne suis pas persuadée que cet appel ait une chance raisonnable de succès”, a déclaré la juge Thokozile Masipa, en rendant son jugement, au tribunal de Johannesburg.

Mme Masipa a été saisie par le parquet, qui juge la peine de six ans requise contre l’athlète paralympique “scandaleusement clémente” et “disproportionnée par rapport au crime” de meurtre sur Reeva Steenkamp.

Avec un revolver, Oscar Pistorius avait tiré quatre fois sur sa petite amie, en février 2013.

Il croyait tirer sur un intrus dans sa maison, selon ses dires.

“Punir, punir et punir”

Pistorius a été condamné en juillet en appel à six ans de prison par la juge Masipa pour le meurtre de Reeva Steenkamp.

Le ministère public souhaitait que la Cour suprême d’appel aggrave cette sentence, ce que la juge Masipa a refusé, puisqu’il lui revient, en vertu de la loi sud-africaine, de se prononcer sur la recevabilité de l’appel.

En première instance, Pistorius avait écopé de cinq ans de prison pour l'”homicide involontaire” de sa petite amie.

Ce verdict a été requalifié en “meurtre” par la Cour suprême, après un appel du parquet.

De son côté, l’avocat de la défense, Barry Roux, a critiqué l’attitude du parquet, lui reprochant de vouloir “punir, punir et punir” son client.

Oscar Pistorius, incarcéré dans une cellule médicale de la prison de Pretoria, n’était pas présent à l’audience de ce vendredi.

Il était entré dans la légende en s’alignant avec les athlètes valides, aux 400m des Jeux Olympiques de Londres en 2012, une première pour un double amputé.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*