Polémique avec la cour : Me Seydou Diagne de la défense étale sa colère

Me Seydou Diagne n’a pas toléré que le président de la Crei reprécise ses questions. Ce conseil de Karim s’est livré à relever une contradiction du témoin Me Mamadou Diop.

Ce dernier a déclaré qu’il n’a jamais reçu d’argent venant de Karim Wade devant les gendarmes enquêteurs avant de dire le contraire devant la barre.

Toutefois, cette question a été soulevée à maintes reprises. Et le témoin avait manifestement répondu. «Maître, vous avez déjà posé cette question. Amène-moi le plumitif», lui signifie le président de la cour.

«Non je n’ai pas posé cette question. Mon prédécesseur Me Bathily ne l’a pas posée non plus. Je suis en train de relever une troisième contradiction», répond M. Diagne. «Vous voulez dire que la cour ment», rebondit Henry Grégoire Diop.

«Je n’ai jamais dit que la cour ment. La défense de Karim Wade a la perception d’être empêchée. C’est le sentiment de tous les avocats de la défense. Si vous ne voulez pas qu’on défende Karim Wade, on peut quitter la salle», charge l’avocat. En sa qualité de doyen, Me El hadji Amadou Sall a tempéré les ardeurs en demandant à la cour de suspendre l’audience pour baisser la tension. La demande a été acceptée.

Mais auparavant, Henry Grégoire Diop a fait les précisions suivantes : «La Cour n’acceptera jamais qu’un avocat lui manque de respect. Si vous avez des observations, vous les faites mentionner dans le plumitif. Ce ne sont pas les avocats qui dirigent l’audience. Que ça soit clair !» Et l’audience a été suspendue jusqu’à 15h.

  • Écrit par  Birame FAYE

biramefaye@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*