Portrait: Mame Alioune Ndao, arrêté le 27 octobre 2015 à son domicile de Ngane à Kaolack

Il est la tête de Gondole de la bande des 31 personnes soupçonnées de mener des activités terroristes au Sénégal. L’un des premiers suspects à être appréhendés.

Mame Alioune Ndao, arrêté le 27 octobre 2015 à son domicile de Ngane à Kaolack, est maître coranique. Dépeint comme quelqu’un de très généreux, ce père de famille, qui se distingue par sa barbe blanche.

Il a été perdu par ses prêches jugés radicaux. Il est soupçonné d’avoir des liens avec des réseaux terroristes. Et le téléphone satellitaire trouvé chez lui par les éléments de la section de recherche de la gendarmerie de Colobane tend à conforter l’accusation.

Mais, imam Ndao nie. Lors de son face-à-face avec le juge Samba Sall, il s’est défendu d’être un adepte du djihadisme prôné par Daesh et les autres groupes terroristes. Il milite plutôt pour un “djihad intellectuel consistant à dialoguer et à lutter contre soi-même pour éviter de tomber dans les travers de la tentation”.

À l’en croire, c’est ce qui l’a amené à consulter les ouvrages sur le djihadisme trouvés chez lui, lors de la perquisition. Il a confié au magistrat instructeur que ces livres servent à enrichir ses connaissances personnelles, en tant qu’enseignant-chercheur, et non à un quelconque acte terroriste.

Auteur: Enquête

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*