Pour la première fois, des parlementaires américains dénoncent les crimes israéliens

parlementaires américainsL’hypocrisie qui sévit à travers la planète consistant à taire les exactions des uns et à amplifier celles des autres vient encore une nouvelle fois défrayer la chronique.
Malheureusement ils sont nombreux ceux qui préfèrent fermer les yeux lorsque Israël tue des hommes, des femmes et des enfants. Mais on comme on dit, une fois n’est pas coutume, des parlementaires états-uniens ont dénoncé les assassinats et la torture pratiqués régulièrement par l’armée israélienne.
Le site américain Politico a rendu public mercredi le contenu d’une lettre adressée par le sénateur du Vermont Patrick Leahy et dix autres parlementaires membres de la Chambre des Représentants, au chef de la diplomatie John Kerry

Prenant comme référence le rapport accablant d’Amnesty International sur les meurtres commis par l’état hébreu contre plusieurs Palestiniens pour étayer leurs dires, les sénateurs et députés ont demandé à John Kerry d’enquêter sur les accusations d’Amnesty International et d’en tirer les conclusions qui s’imposent.
La plainte concerne l’état hébreu et l’Egypte mais c’est bien la première fois que les Etats-Unis, sous les traits de quelques politiciens, pointent clairement du doigt la politique israélienne. Il faut dire que les milliers de vidéos prouvant les meurtres occasionnés par une armée sanguinaire contre une population désarmée sont légion et Amnesty International a bien dû se rendre à l’évidence après les différentes enquêtes menées par ses propres soins.
A la lumière de ce nouveau rapport, les parlementaires américains exhortent le secrétaire d’Etat à prendre les mesures nécessaires, selon la « loi Leahy » datant de 1997, si les violations des droits de l’homme par Israël et l’Egypte sont confirmées. Bien sûr, il ne s’agit pas de mesures militaires mais de suppression des énormes aides dont bénéficient l’état hébreu et l’Egypte : 3,1 milliards de dollars par an pour Israël et 1,3 milliard pour l’Egypte du général al-Sissi.
En se penchant sur la couleur politique des co-signataires de la lettre envoyée à John Kerry, le site américain Mondoweiss, habitué à dénoncer les crimes israéliens, affirme que la plupart des parlementaires est membre du parti démocrate et que plus de la moitié est d’origine afro-américaine. On peut dès lors mieux comprendre la sympathie de ces américains pour la cause palestinienne ayant eux-mêmes été victimes de la ségrégation.
Pour le rédacteur en chef du site Mondoweiss, Philip Weiss il n’est pas question de coïncidence alors que la campagne électorale bat son plein. Le parti Démocrate compte sur les voix de la population noire et latino pour remonter sa côte et faire face au Républicain Donald Trump qui préfère surfer sur la vague raciste tout en affichant sa sympathie au lobby israélien.
Comme à son habitude Israël a vivement réagit à la lettre de Leahy en mettant la pression sur le reste des parlementaires dans l’espoir qu’ils arrivent à convaincre leurs homologues afin que ceux-ci reviennent à de meilleurs sentiments à son égard. Cela fait un mois que John Kerry a réceptionné la lettre et jusqu’à présent il n’a pas encore réagi.

http: //www.halalbook.fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*