Pourquoi des Françaises se convertissent à l’islam

par-3092360-jpg_2715806La journaliste Virginie Riva a voulu comprendre les motivations de celles qui font le choix de l’islam. Son livre* bouscule les idées reçues. Interview.

Le Point.fr : Dans votre livre , vous rejetez l’idée que “la Française convertie incarne l’idée d’un islam prosélyte, et d’une femme soumise, convertie nécessairement pour se marier”…
Virginie Riva : Oui. C’est un mythe de croire que l’islam est une religion systématiquement prosélyte et que toutes les femmes y sont soumises. Je me suis rendu compte au début de mon enquête qu’une femme n’était pas obligée de se convertir à l’islam pour se marier religieusement avec un musulman. Elle en est dispensée si elle vient de l’une des autres religions du livre. Cette précision me fait supposer que la conversion féminine est souvent plus sincère, car moins indispensable. Du coup, j’ai eu envie de comprendre pourquoi certaines femmes choisissent d’embrasser cette autre religion.
Quelles sont les raisons qui peuvent pousser une femme à se convertir ?
J’ai retrouvé sur le terrain ce que décrivent les sociologues des religions. Il y a, bien entendu, la rencontre amoureuse. Même si la conversion n’est pas obligatoire, il peut y avoir la pression de la belle-famille qui va encourager cette conversion. Il peut aussi y avoir la proximité avec des musulmans. Il y a un attrait pour le rituel du ramadan, qui revient dans tous les témoignages. C’est un moment marquant dans les parcours, un moment de communion et de tradition. Ces instants de piété peuvent sembler attirants pour des femmes qui recherchent la chaleur d’une communauté. Et puis il y a, même si l’expression peut effrayer, la quête de sens. C’est une démarche de foi, une quête spirituelle. Et enfin, la quête de règles est parfois une motivation forte. L’islam est une religion qui encadre énormément. Certaines femmes me disent : “L’islam est un code de la route, on me dit ce que (…)

LePoint

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*