Pourquoi il ne fallait pas participer à la "marche républicaine"

Hollande durant la marche républicaine
Hollande durant la marche républicaine
Hollande durant la marche républicaine

Après ces jours éprouvants et les multiples rebondissements, une « marche républicaine » va avoir lieu en hommage aux personnes décédées. Si nous sommes appelé à défiler en leur mémoire et pour dire « NON » au terrorisme, nous, les moutons enragés, vous invitons à ne pas participer à cette monstrueuse mascarade. Nous assumons cette position et vous expliquons en détail POURQUOI il est plus intelligent de rester chez soi ce jour-là que de descendre dans la rue.

Une marche républicaine, une marche « européenne »
Cette marche est là pour dire « non au terrorisme », ce qui est très louable en soit, mais elle reste une marche « républicaine », et qu’est devenue exactement la république en 2015? Une succession de personnalités politiques fantoches qui multiplient les mesures d’austérités en expliquant que tout va bien? 

Les communes, hôpitaux et autres institutions ont été extrêmement endettées par des emprunts toxiques qui ont été reconnus comme étant reconnus illégaux, le gouvernement a fait passer une loi pour protéger ces banques afin qu’elles ne puissent plus être attaquées et que les emprunts soient payés.

Pour le chômage, c’est le double discours éternel puisque avec l’accord TISA, il ne peut que monter et l’idée-même de lutter contre le chômage est du coup inepte et impossible. 80% des lois nationales sont décidées par Bruxelles. Et tout est réformé pour mieux mettre en place les accords de libre-échange tellement importants que les médias n’en parlent que très peu voire jamais.

Et je ne parle pas de leur respect très relatif de la constitution du pays… La république est telle, que nombre de mouvements politiques ne sont pas conviés pourtant tous aussi représentatifs de la population française, rien que le FN ne devait pas participer alors qu’il représentait 25% des votants aux dernières élections, mais je n’ai pas vu d’autres mouvements de conviés à l’Élysée, comme l’UPR d’Asselineau par exemple…

C’est donc cela la république? Je rappelle juste qu’il y a encore quelques jours, nombre d’entre nous étaient en colère contre ces politiques, et maintenant vous souhaitez marcher à leurs côtés? C’est clair que eux se réjouissent d’une telle marche, au niveau électoral, c’est bon pour leur image, ils vont se montrer proche du peuple, en plus juste avant les élections régionales et départementales…

Cette marche sera également une marche européenne, puisque nombre de personnalités sont conviées aux côtés de François Hollande qui y participera. Nous avons entre autres: la chancelière allemande Angela Merkel qui travaille avant tout dans la mise en place des accords de libre-échange.

Le président du Conseil européen Donald Tusk qui bâcle les séances du conseil européen, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker largement impliqué dans le scandale Luxleaks qu’il tente d’étouffer de la plus belle manière, le premier ministre britannique David Cameron qui protège la finance de la City, le président du conseil italien Matteo Renzi considéré comme étant le « cheval de Troie » de la JP Morgan, et le premier ministre espagnol Mariano Rajoy qui multiplie les mesures d’austérités en écoutant la finance avant tout le reste, et surtout les cris des espagnols affamés.

Tout ce petit monde contribue à la mise en place des accords de libre-échange si dangereux, est-ce à leur côtés que vous souhaitez défiler?

Ce ne seront pas avant tout les citoyens en colère qui souhaitent dire non au terrorisme qui vont défiler, mais des personnalités politiques qui veulent donner une bonne image d’eux-même avant les prochaines élections, ou pour calmer la colère de certains quand à leurs ligne politique.

Nous avons également les organisations anti-racistes qui participent comme la LDH, la LICRA, le MRAP, SOS-Racisme, et les associations représentant les musulmans de France, le Conseil français du culte musulman et l’Union des Organisations Islamiques de France. l’UOIF étant proche, très proche du Qatar et de ses millions, alors que ce même Qatar finance également le terrorisme à travers la planète.

N’oubliez pas que l’Islam de France est en lui-même un concept impossible puisque il n’y a pas une vision de l’Islam mais plusieurs, et que de ce fait, prétendre qu’un mouvement peut représenter à la fois les salafistes, sunnites, chiites, wahhabites et les autres est impossible.

Le Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF) appelle également à participer à cette marche « républicaine ». Je rappelle au passage que le CRIF n’est pas un restaurant qui propose ses meilleures tables aux personnalités politiques influentes du pays, mais un organisme qui se réclame ouvertement sioniste et qui entretien volontairement l’amalgame dangereux juifs=sionistes. Pour rappel, nombre de juifs sont victimes de cet amalgame qui profite avant tout à Israël (voir également  ici et ici).

Et bien évidement, face à la peur, la solution de proposée, c’est plus de sécurité, chose que propose déjà Manuel Valls pour cette marche républicaine: Des moyens sécuritaires massifs.

La marche de ce Dimanche réunira tout ce petit monde dont l’intention est de se mettre en avant avant-même de penser réellement aux victimes ou à la lutte contre le terrorisme, sinon, vous ne pensez pas qu’ils auraient agit vis-à-vis du Qatar plut tôt? Je rappelle quand-même que quand nos soldats se faisaient abattre au Mali, le Qatar envoyait des avions pour soutenir les djihadistes en difficulté.

Défendre la liberté de la presse
Attaquer les symboles religieux et de manière outrageantes, c’est la liberté de la presse, parler de sujets qui fâchent comme les accords de libre-échange entre les Etats-Unis et l’UE, ou de la réalité des néo-nazis au pouvoir en Ukraine, des attaques financières des Etats-Unis contre l’Euro et l’Europe, là, il n’y a plus de liberté de la presse, et cela ne gêne personne. J’ai suivi de très près le licenciement des 8000 employés de Peugeot-PSA en France, je n’ai vu AUCUNE CHAINE de télévision expliquer les véritables raisons de ces licenciements, rien, ou à peine!

La liberté de la presse existe uniquement lorsque les informations relayées n’en dérangent pas trop certains très haut-placés.

Quelques exemples pour appuyer mes propos:

  • Lorsque le dessinateur du journal Charlie Hebdo (étendard de la liberté d’expression?) a été viré du journal pour avoir parlé du fils de Nicolas Sarkozy et de son mariage juif, où était la liberté d’expression?
  • Lorsque fin 2009 Zemmour était viré d’Itélé, c’était une preuve de la liberté d’expression dans le pays?
  • Quand en 2004 Dieudonné a donné la parole à des rabbins anti-sionistes, quel journal en a ouvertement parlé au nom de la liberté d’expression? Sans parler du reste…
  • Lorsque Manuel Valls a fait virer des journalistes pour avoir posé de mauvaises questions, il y avait la liberté de la presse?

La France est tombée à la 39ème place au niveau liberté de la presse, la dégringolade n’a cessé depuis des années, notamment grâce à Nicols Sarkozy durant son mandat. Un reportage à voir absolument existe d’ailleurs sur le sujet.

La défense de la liberté de la presse n’est qu’un argument politique puisque en France, cette dernière est toute relative. On ne parle que de ce que l’on peut parler, le reste, c’est soit trop compliqué pour les imbéciles gavés d’info-spectacle, de télés-réalités et de jeux débiles, soit trop dérangeant pour en informer vraiment les foules. 

Pour dire « Non au terrorisme »
Pour enrayer le terrorisme et les djihadistes, il faut s’attaquer à ceux qui financent cela, et c’est l’unique moyen, mais voici ceux qui financent:

  • Les Etats-Unis (article de Médiapart et du New-York Times) mais également la Chine et la Russie (source Huffington Post Maghreb)
  • L’Union Européenne (source Mediapart)
  • Les pays du Golfe, dont les saoudiens et le Qatar (source: Huffigton Post)

Dire non au terrorisme est-il réellement possible quand ce sont les plus grandes nations et institutions qui financent le tout, généralement à des fins géopolitiques?

Car si nous n’avons cité que quelques articles à titre d’exemple, les liens, réseaux, les connexions et les articles sont très nombreux, il suffit de chercher, si la presse en officielle en parle, il ne faut pas non plus trop mettre en avant certaines vérités qui pourraient déranger et faire prendre conscience aux foules que la situation n’est pas aussi claire ni saine que cela…

Moutonsenrages

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*