Pourquoi la France fixe-t-elle le taux du franc FCFA ? (Lemonde.fr)

franc-cfaLemonde.fr a publié une vidéo dans laquelle est illustrée comment la France fixe-t-elle le taux du franc CFA. Monnaie née avant les indépendances et qui est toujours utilisée par une quinzaine de pays africains dont le développement tarde à se faire voir. C’est en 1945 que la France du Général de Gaule crée le Franc CFA, le franc des colonies d’Afrique bien que depuis 1939, une zone franc avait été instituée entre la France et ses colonies. Aujourd’hui, 70 ans après sa création, 14 pays d’Afrique subsaharienne et les Comores utilisent toujours cette monnaie. Pour la zone d’Afrique centrale, la Cemac qui regroupe 06 pays dont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la République de Centrafrique, le Tchad, la Guinée Equatoriale, le Franc CFA devient le Franc de la Coopération financière d’Afrique centrale. Pour la zone d’Afrique de l’Ouest, l’Uemoa dans laquelle on retrouve le Sénégal, le Mali, le Benin, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Niger et le Togo, il devient désormais le franc de la communauté financière d’Afrique. Deux banques centrales sont censées régir les politiques du franc Cfa dans leurs zones respectives. Pour la Cemac, c’est la Banque des Etats d’Afrique centrale alors que pour l’Uemoa, c’est la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Mais selon la vidéo du site lemonde.fr visionnée à buzz.sn, un troisième acteur pèse sur les décisions et c’est la Banque de France qui dispose d’un droit de veto. C’est elle qui fixe le prix du franc CFA sur l’Euro et qui garantit sa libre convertibilité tandis que les devises sont imprimées à Chamelières, dans le centre de la France, en Auvergne. Pour certains économistes, le franc CFA freine le développement des pays qui l’utilisent. Les planches à billets étant sous le contrôle de la banque de France, aucun pays de la zone franc ne peut créer de la monnaie selon ses besoins. Ce qui peut ralentir leur économie. Comme le Cfa évolue en fonction de l’Euro, les pays de la zone franc souffrent de leur monnaie forte et ont ainsi du mal à exporter car leurs prix ne sont pas compétitifs. La parité fixe avec l’Euro profite donc aux investisseurs étrangers qui souhaitent rapatrier leurs revenus. Source: Lemonde.fr

buzz.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*