Poursuivie pour avortement, la lycéenne prend la peine d’un an

Poursuivie pour avortement, S.G tête baissée est revenue sur ses actes en pleurs.avortement

Elle déclare avoir connu l’auteur de sa grossesse, un homme de 46 ans, par le net. Par la suite, ils vécurent  une idylle amoureuse jusqu’à ce qu’une grossesse s’en  suivit. Mais dès qu’elle a mis au courant son amoureux de son état de grossesse de 2 mois, ce dernier après l’avoir donné 150 000f  pour l’avortement a pris ses distances.

Agée de 19 ans et élève en classe de première, elle n’a su quoi faire, car sa mère, vendeuse de légumes au quartier, avait l’habitude de lui dire de garder sa dignité de femme, devant toutes tentations. C’est pourquoi, elle a tenté d’avorter, car, ne pouvant pas dire les choses à sa mère, qui gère sa scolarité.

Demandant pardon, elle avoua au juge avoir acheté les médicaments à ‘’keur serigne bi’’,  mais après avoir ingurgité ces derniers la nuit des faits, outre les maux de ventre, elle souffrait aussi de saignement.

Sur ces faits, le représentant du ministère public a requis 1 an ferme. Mais le tribunal plus clément l’a condamné  un an avec sursis.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*