PR OUSMANE SENE SUR LA RFM: " Le M23 ne doit pas être institutionnalisé"

PR OUSMANE SENELes dirigeants du M23 qui ont rejoint le gouvernement, doivent s’assumer et non se départir de l’esprit qui les avait animés quand ils étaient dans ce mouvement de contestation, né de la volonté du président Wade de supprimer le quart bloquant à l’élection présidentielle.

C’est l’invite par le professeur Ousmane Sène invité de l’émission « Remue-ménage ».

« Deux ans après sa création et malgré l’entrée de sa frange la importante dans le gouvernement, l’esprit du M23 demeure », a soutenu l’historien. Seulement pour le professeur Ousmane Sène, il n’y a pas encore de situation qui mérite une déferlante du M23 dans la rue.

C’est pourquoi, il est contre les reproches faits aux leaders du M23 proches aujourd’hui du pouvoir. ” Dès l’instant qu’une personne rejoint le système, les gens pensent qu’il n’est plus soucieux des préoccupations des populations. , se désole-t-il.

Par conséquent, il considère qu’il appartient à ceux qui sont dans le système de prouver le contraire en s’assumant et en continuant à défendre les idées véhiculées d’antan dans le M23.

Tout en invitant l’opinion à accorder un préjugé favorable aux anciens leaders du M23, le professeur Sène relève que « le pouvoir est une sorte de camisole de force qui fait qu’une fois que vous avez des responsabilités, vous avez des contraintes ».

Sur sa lancée, M. Sène pense qu’il ne faut pas que le M23 soit institutionnalisé pour que des personnes sapent l’idée d’autant qu’il a été un mouvement spontané.

Pour lui, le M23 doit demeurer plus pour un esprit plutôt qu’à un système de management.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*