Première nuit de Obama au Sénégal : Dakar ne dort plus – Le Pds remet son cahier de doléances à la presse américaine

Barack Obama President americainOn l’a annoncé depuis des semaines. Enfin, les pieds du Président américain Barack Obama ont foulé le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. La sécurité a primé sur les honneurs. Ce qui fait qu’il n’y a pas eu de revue des troupes encore moins de bain de foule.
Le Président des Etats-Unis, Barack Obama, est à Dakar depuis hier soir. A son arrivée, il n’y a pas eu de place pour la cacophonie protocolaire. Tout a été calibré et réalisé comme prévu.
20h 18 mn : l’avion de commandement américain, Air force One, se pose sur le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor dégagé de tout appareil.
Ce Boeing 747 aux couleurs bleue-blanc s’est immobilisé précisément à 20h 27mn, soit trois minutes  de rotation et avec à son bord au moins 600 hommes d’affaires. Une minute plus tard, une première silhouette apparaît. Il s’agit d’un agent de la sécurité présidentielle.
Séance tenante, la garde américaine prend position autour de l’appareil. Le tapis rouge est déroulé. Les membres du gouvernement et autres officiels arrivent en bus. Ils se mettent en rang. Accompagné de la Première dame, Marième Faye, le chef de l’Etat sénégalais se rapproche. Les véhicules du cortège s’alignent en clignotant. On parle de 52 véhicules sur un total de 56 dont 14 limousines.

Youssou Ndour, la star
20h 37mn : Barack Obama, tenant sa fille Shasha de sa main, descend des marches. Pas de temps pour des honneurs militaires encore moins une minute pour saluer le drapeau national ! Des raisons de sécurité priment sur toute autre considération, fut-elle légitime. Les rayonnants visages des hôtes ne laissent point apparaître une trace de stress. Le  couple américain distribue du sourire.
Un petit moment d’échanges de civilités avec Macky Sall et la présentation démarre. La revue n’a pas duré 10 mn. L’instant le plus marquant est la poignée de mains avec Youssou Ndour.
Ministre du Tourisme et par ailleurs artiste planétaire, Youssou Ndour a eu droit à quelques secondes de discussion et même à une petite tape amicale. Le Président américain a salué de ses deux mains le ministre sénégalais du Tourisme. Simultanément, les deux hommes s’échangent des propos. Barack Obama a manifestement entendu parler du roi du Mbalax. Son geste semble confirmer que le chanteur sénégalais fait partie des 100 personnes les plus influentes du monde. Cependant, cela n’a pas retardé l’agenda du protocole américain.
20h 44 mn : La limousine noire embarque le 44ème Président des Etats-Unis en direction de sa résidence jusque-là inconnue. Le cortège sort de l’aéroport pour emprunter la route de Ngor. A peine deux minutes après, Macky Sall quitte l’aéroport.
Macky Sall et son hôte ne manqueront pas de prendre la Corniche Ouest. Les ministres reprennent le bus  et quittent le tarmac. Le tout a été fait sans les manifestations folkloriques habituelles. Les choses sérieuses démarrent aujourd’hui.
Cette visite est la troisième d’un chef d’Etat américain au Sénégal. Bill Clinton en 1998, George W. Bush en 2007 et aujourd’hui Obama.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*