Président philippin : L’ambassadeur US est un fils de pute homosexuel.

Rodrigo_DutertePrésident philippin : L’ambassadeur US est un fils de pute homosexuel. Le politiquement correct est pulvérisé. Disons plutôt qu’il n’a pas abandonné son franc parler, lui au moins ne tortille pas son cul pour chier droit.

Le gouvernement américain a riposté en convoquant le chargé d’affaires philippin auprès de Washington. Duterte, dont le langage fleuri et le style tranchent radicalement avec ceux de ses prédécesseurs, a tenu ses propos « homophobes » en tagalog, un dialecte des Philippines, alors qu’il s’exprimait à la télévision au sujet de l’ambassadeur des États-Unis Philip Goldberg.

« Il est intervenu dans les élections, faisant des déclarations ici et là, il n’était pas censé le faire

Le président philippin Rodrigo Duterte, coutumier des grossièretés, a provoqué une nouvelle polémique et semé l’incompréhension à Washington en qualifiant l’ambassadeur des Etats-Unis d'”homosexuel” et de “fils de pute”.

Le gouvernement américain a riposté en convoquant le chargé d’affaires philippin auprès de Washington. Duterte, dont le langage fleuri et le style tranchent radicalement ceux de ses prédécesseurs, a tenu ses propos homophobes en tagalog, un dialecte des Philippines, alors qu’il s’exprimait à la télévision au sujet de l’ambassadeur des Etats-Unis Philip Goldberg. “Comme vous le savez, je me bats avec l’ambassadeur (du secrétaire d’Etat John Kerry). Son ambassadeur homosexuel, le fils de pute. Il m’a fait chier”, a dit le président.

“Il est intervenu dans les élections, faisant des déclarations ici et là, il n’était pas censé le faire.”

Le Département d’Etat américain a indiqué que le chargé d’affaires philippin Patrick Chuasoto avait été convoqué lundi au sujet des propos de son président. “Nous avons eu une conversation”, a déclaré la porte-parole du Département Elizabeth Trudeau. “Nous voulions mieux comprendre la raison pour laquelle cette déclaration avait été faite.” Le porte-parole du ministère philippin des Affaires étrangères, Charles Jose, a confirmé aujourd’hui cette entrevue, mais soutenu que le diplomate philippin avait été “invité au Département d’État pour discuter des relations philippino-américaines dans tout leur spectre (…) les relations philippino-américaines demeurent fortes”.

Le Figaro – Titre: AM

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*