Présidentielle au Gabon : Jean Ping zappe un débat télévisé puis invite Ali Bongo à un face-à-face

Capture-d’écran-2016-08-24-à-14.34.21-768x429L’opposant Jean Ping (à gauche) et Ali Bongo l’actuel président du Gabon (à droite)

Le candidat de l’opposition, Jean Ping a refusé de participer au débat télévisé organisé par le Conseil national de la Communication (CNC) dans le cadre de la campagne électorale gabonaise. Le camp de Ali Bongo voit une « fuite en avant ».

Jean Ping réaffirme son respect pour la liberté de la presse au Gabon. Mais, il a refusé de participer au débat télévisé organisée par le Conseil national de la Communication (CNC) dans le but de vulgariser les projets de société de tous les candidats à l’élection présidentielle. Le candidat de l’opposition souhaitait « la participation de journalistes choisis par les candidats, et représentant la diversité de la presse et des médias ».

 Son équipe de campagne a alors invité le président sortant, Ali Bongo à un débat télévisé sous l’égide du CNC.

L’équipe de Ali Bongo n’a pas mis du temps pour réagir. Elle s’est dite étonnée avant de « dénoncer » le choix du candidat Jean Ping. «Le candidat Jean Ping a choisi la fuite, prouvant encore une fois son incapacité à affronter la réalité et montrant ainsi qu’il représente un véritable risque pour le pays », indiquent les partisans d’Ali Bongo.

 OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*