Prise d’otage avec demande de rançon en Côte d’Ivoire : Comment le Sénégalais Pape Seck est tombé

7387943-11377200Un Sénégalais du nom de Pape Seck a été au cœur d’une prise d’otage avec demande de rançon en Côte d’Ivoire.

Un jeune sénégalais du nom de Pape Seck est au cœur d’une affaire de prise d’otage avec demande de rançon qui secoue la Côte d’Ivoire. Selon des informations de Libération, ce dernier a détenu, pendant plusieurs jours, une fillette de trois ans exigeant que son père, un commerçant du nom d’Abdoulaye Sylla, lui envoie la somme de…300.000 F Cfa, s’il voulait la revoir vivante.

Abdoulaye Sylla a dû jouer le jeu du kidnappeur après avoir alerté le Commissariat du 2e Arrondissement de Yamoussoukro. Lorsque Pape Seck a joint le commerçant, ce dernier a fait semblant de respecter ses exigences en lui demandant où est-ce qu’il devait lui envoyer l’argent. Pape Seck a indiqué que l’argent devait être envoyé à Daloa. Ce qu’il ignorait, c’est qu’à partir de cette indication, tous les postes de transfert et de retrait d’argent se trouvant dans cette localité avaient été alertés.

Et, lorsqu’il s’est présenté dans l’un d’eux, la caissière a retardé l’opération, le temps que la police, informée, débarque sur les lieux. Placé sous mandat de dépôt, le mercredi 21 janvier dernier, Pape Seck a tenté de se disculper en affirmant que, s’il agit de la sorte, c’est parce que le commerçant Abdoulaye Sylla lui devait de l’argent et qu’il refusait de le…payer. Rien que ça ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*