Prise en charge des personnes handicapées après 2015 : Ban Ki-moon préconise l’usage des nouvelles technologies

Ban Ki-moonLe secrétaire général de l’Onu plaide pour l’intégration des nouveaux outils technologiques dans la vie des personnes handicapées. Pour lui, les programmes de développement post-2015 ne doivent pas négliger cette dimension.

«Développement durable : la promesse de la technologie», est le thème choisi cette année pour célébrer la Journée internationale des personnes handicapées. A cette occasion, le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, a estimé, à travers un message, que les nouvelles technologies peuvent améliorer la condition des handicapés.

«Grâce aux dispositifs d’adaptation, d’assistance et d’accessibilité, les personnes vivant avec un handicap peuvent exploiter au mieux leur potentiel dans la vie comme au travail.

Les employeurs peuvent mettre à profit les technologies pour créer un environnement permettant aux personnes handicapées de trouver un emploi productif et de tirer pleinement parti de leurs aptitudes et compétences, également à recevoir des informations vitales surtout nous aider à prendre en compte les besoins propres des handicapés dans les activités de préparation et d’intervention en cas de catastrophe» , souligne-t-il.

Pour le patron de l’Onu, les opportunités qu’offre la technologie sont parfois méconnues. Or, elles peuvent être intégrées au dispositif de secours d’urgence.

«En cas de catastrophe naturelle, la technologie peut également être utile aux personnes handicapées en leur permettant de recevoir des informations vitales. Autre aspect tout aussi important, la technologie peut nous aider à prendre en compte les besoins propres aux personnes handicapées dans les activités de préparation et d’intervention en cas de catastrophe», renseigne Ban Ki-Moon.

Selon lui, «pour un avenir meilleur qui n’exclut personne», les programmes de développement post 2015 doivent intégrer l’apport de la technologie dans la prise en charge des personnes vivant avec un handicap.

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*