Prison Cap Manuel: Ce que Bara Gaye a révélé à Thierno Bocoum

Hier, la Maison d’arrêt et de correction a été le théâtre d’une audience pas comme les autres. Deux leaders des jeunesses de deux partis que rien ne prédestinait à l’alliance, au lendemain du 25 mars 2012, se sont retrouvés pour des échanges de haute portée politique. Thierno Bocoum, responsable des jeunes de Rewmi s’est déplacé pour aller rendre visite au patron de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) Bara Gaye, qui a été incarcéré depuis quelques mois pour offense au chef de l’Etat. BARA GAYE

Selon nos confrères de l’Observateur, l’entretien entre les deux jeunes politiciens s’est déroulé dans une ambiance très détendue. Après de très chaleureuses, Thierno Bocoum a exposé les raisons de sa visite avant de demander à Bara Gaye l’autorisation de s’adresser à la presse à sa sortie. Aussi le leader de l’Ujtl a loué le soutien apporté par Thierno Bocoum lorsque sa femme a été convoquée à la Division des investigations criminelles (Dic). Il lui a aussi demandé de transmettre ses remerciements à Idrissa Seck qui avait qualifié de “barbare” l’interpellation de son épouse, Marème Kane.

Ensuite, l’emprisonnement de Karim Wade a été au centre des discussions entre les deux responsables politiques. Le moment choisi par Bara Gaye pour révéler à son hôte ce que Me Wade lui a dit lors de sa dernière visite à Versailles. Wade lui a dit que lui et sa famille n’auraient jamais subi cet acharnement si Idrissa Seck et même Ousmane Tanor Dieng (Secrétaire général Ps) l’avaient remplacé.
Les deux hommes ont aussi discuté sur la question de l’homosexualité et fustigé la nomination d'”un défenseur” de la cause des homosexuels à la tête du ministère de la Justice. “L’histoire m’a donné raison parce que le régime qui m’a emprisonné a nommé dans son gouvernement un ministre connu pour être un des plus grands défenseurs de la cause des homosexuels”, s’est réjoui Bara Gaye. A sa sortie des murs de la prison, Thierno Bocoum a réclamé la libération de Bara Gaye. “On considère que Bara Gaye n’est pas à sa place. Puisque nous ne pouvons pas accepter qu’il y ait offense au moment où on fait la promotion d’un défenseur notoire pour la légalisation de l’homosexualité”, a vociféré le jeune rewmiste.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*