PROBABLE REPORT DES ELECTIONS LOCALES Mimi « répète » Macky

Le président de la République, Macky Sall
Le président de la République, Macky Sall
Le président de la République, Macky Sall

Le président de la République, Macky Sall l’avait laissé entrevoir dans sa déclaration à Taïba Ndiaye durant la cérémonie de lancement du programme des bourses familiales, le Premier ministre, Aminata Touré lève un coin du voile : il y a une chance sur deux que les élections locales prévues le 16 mars 2014 prochain soient reportées de trois mois, c’est-à-dire en juin de la même année.

C’est ce que le chef du gouvernement a confié à nos confrères de Rfi hier. La  raison du report du scrutin serait à chercher dans la volonté du gouvernement de mettre en œuvre l’Acte III de la décentralisation. Une décision qui est loin d’agréer le parti démocratique sénégalais (Pds).

Le gouvernement sénégalais prévoit, selon nos confrères de RFI, de reporter les élections régionales, municipales et rurales initialement fixées au 16 mars prochain. La déclaration est du Premier ministre Aminata Touré qui indique que ce report pourrait être de trois mois, ce qui correspondrait au mois de juin, en lieu et plus du 16 mars initialement prévu par le calendrier républicain. La principale raison de ce report serait liée au souci d’accélérer la réforme de l’Acte 3 de la décentralisation qui tarde à se mettre en place. Le chef du gouvernement refuse de dramatiser outre mesure la situation en indiquant que notre pays n’est pas en son coup d’essai en matière de report des élections locales.

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) est loin d’approuver la décision. Il déplore l’absence de concertation sur une question aussi importante, engageant la stabilité de nos institutions et remettant surtout en cause le respect du calendrier républicain.

Rappelons que durant la cérémonie de lancement du programme des bourses familiales à Taïba Ndiaye, le chef de l’Etat, Macky Sall, s’est prononcé sur les locales, en se montrant favorable à la tenue de ces élections durant le premier semestre de l’année 2014.

Cette déclaration du Président est presque passée inaperçue, parce que préférant faire dans la subtilité pour ne pas éclipser l’évènement du jour : le lancement programme des bourses familiales. Et la déclaration du Premier ministre sur les ondes de Rfi n’est qu’une reprise intelligente de ce qu’a dit Macky Sall à Taïba Ndiaye, en parlant de probable report des locales de trois mois. Le chef de l’Etat parle de «premier semestre de l’année 2014» et le Premier ministre utilise l’expression  «report de trois mois». Ils disent la même chose.

Bacary Domingo MANE Sudonline

In the Spotlight

L’Afrique, Cette Poubelle À Ciel Ouvert

by bishba in CONTRIBUTION 0

Le mois de Ramadan est le moment idéal pour les vendeurs de poison d’écouler leur stock. Vendredi dernier, le service départemental du commerce de Pikine a annoncé avoir retiré du marché près de 14 tonnes [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*