PROBABLE REPORT DES LOCALES Aïda Mbodji dénonce l’inélégance du PM

Aïda Mbodji Mme la député-maire de Bambey
Aïda Mbodji Mme la député-maire de Bambey
Aïda Mbodji Mme la député-maire de Bambey

En marge de la cérémonie de remise de fournitures scolaires, Mme la député-maire de Bambey s’est attaquée à Mme Aminata Touré, Premier ministre, qui s’est adressée à la presse étrangère pour annoncer le report des élections locales . “Il y a une cacophonie et un manque d’élégance de la part de Mme Aminata Toure”, a-t-elle souligné .

“Le consensus entre le pouvoir et l’opposition pouvait contourner la difficulté relative aux dispositions de la CEDEAO qui n’autorisent pas de toucher au calendrier électoral à 6mois de la date du scrutin. Il était beaucoup plus élégant de laisser le président dérouler son approche inclusive”, a poursuivi Mme Aïda Mbodji.

Au lieu de cela, fait-elle remarquer,  “elle s’est précipitée pour l’annoncer dans la presse étrangère. Il me semble qu’il y a vice de forme parce que nous avons toujours été pour le respect du calendrier républicain mais nous savons qu’on ne peut pas boucler le processus avec l’acte 3 de la décentralisation avec le mécanisme de la cohérence territoriale, avec la création d’une nouvelle entité le département” .

A cause de tout cela, a-t-elle poursuivi: «c’est l’approche du président qui devrait prévaloir”.  Selon elle, “le Premier ministre nous a fait du tort”,d’autant plus que, “elle ne devrait pas annoncer le report. Elle n’est pas l’interlocutrice de l’opposition”. Et de menacer : “c’est inélégant que le Premier  ministre l’annonce de façon cavalière pour nous mettre devant le fait accompli, ça, on ne l’acceptera pas».

Revenant sur le non respect de la parité lors de l’élection des membres du bureau de l’Assemblée  nationale, Mme Aida Mbodji a annoncé que toutes les femmes leaders du Sénégal vont se réunir aujourd’hui,  lundi 14 octobre 2013, à 16 heures, au siège de la Raddho (rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme .

Et de prévenir : “Nous irons à la Cedeao, à la Cour de justice internationale  de la Haye ,nous irons partout  pour dénoncer cette forfaiture de l’Etat du Sénégal .Il n’ y a pas de séparation de pouvoirs. On ne peut pas dire que seule l’assemblée nationale est coupable, il y a une forte implication de l’Etat et du chef de la coalition majoritaire  qui est le President Macky Sall  dans tout cela” .

Adama NDIAYE Sudonline

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*