Procès de Karim : Le juge Henri Grégoire fait des "révélations"

karim-wadeLe président de la Cour a déclaré ce matin au procès que la Cour de Luxembourg a refusé de débloquer les avoirs de Karim Wade.

Mais, cette révélation a fait sourire la défense qui parle de comédie judiciaire. Parce que pour Me Seydou Diagne, cette décision date depuis trois mois et il s’agit d’une assurance vie à laquelle Karim avait souscrit avant qu’il soit ministre. Tout cela n’est que de la comédie judiciaire, a dit Me Seydou Diagne.«C’est une décision qui date de 3 mois. A propos des avoirs bloqués, il faut savoir de quels avoirs il s’agit.  Il ne s’agit de 117 milliards de FCFA ou de 10 ou 20 ou 200 milliards. Mais d’une assurance vie de M. Karim Wade de 400 millions  de FCFA qu’il avait placés au Luxembourg le 13 novembre 2002, avant qu’il ne soit titulaire de fonction publique pour le gouvernement du Sénégal », a-t-il soutenu sur RFM (privée). Et l’avocat d’ajouter : «donc, ça n’a rien à voir dans ces accusations fantaisistes de l’Etat du Sénégal. Donc comme ça n’avait rien à voir, nous avions demandé le déblocage. Mais, la Cour de Luxembourg a dit que comme c’est 400 millions, il faut attendre que le procès de Dakar se termine. C’est donc la comédie judiciaire qui continue. Nous les avons mis au défi en leur demandant d’apporter des preuves d’un quelconque enrichissement illicite».

Sen360

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*