Procès de Wade-fils: Karim menotté, Me Borso Pouye fond en larmes

7355158-11322999Reparlons du procès de Karim Wade et de l’audience d’hier qui a été marquée par l’expulsion de Me Sall de la salle. Pour marquer leur solidaire avec leur confrère, les autres avocats de la défense à l’exception de Me Borso Pouye ont boudé l’audience. Me Pouye n’a pas manqué d’interpeller la Cour surtout après que l’ancien ministre d’Etat a supplié le président Henri Grégoire Diop de suspendre l’audience afin qu’il puisse constituer d’autres avocats pour organiser sa défense. L’avocate de Mbaye Ndiaye s’est adressée à la Cour en ces termes : «J’avais les larmes aux yeux quand je l’ai vu tout à l’heure menotté. J’avoue que je suis perturbée monsieur le président. Je crois que pour la sérénité des débats, il faut suspendre jusqu’à lundi le temps qu’il trouve des avocats», a lancé Me Pouye. Ce qu’a refusé le procureur spécial Cheikh Tidiane Mara qui est d’avis que la Cour doit continuer son travail. Car, poursuit-il, il n’y a pas d’autres constitutions à faire étant donné que les conseils de Karim Wade n’ont pas rendu leur démission. Mais, la Cour lui a autorisé jusqu’à aujourd’hui à 10 heures pour qu’il trouve d’autres avocats. L’audience a finalement été suspendue aux environs de 15 heures.

In the Spotlight

Concours général : Ces impairs qui grippent la machine

by bishba in Education 0

L’image du Concours général s’effrite davantage. Cette année, les épreuves de Maths puisées dans le Net ont poussé parents et candidats à demander la reprise de l’examen. Mais au-delà, ce manquement noté met à nu [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*