Procès des complices d’Hissène Habrè : les ex-prisonniers de la DDS témoignent

Tchad

arton44169-cc753Le procès des complices d’Hissène Habrè accusés d’assassinats et de tortures s’est ouvert le 14 novembre au Palais du 15 janvier, à N’djamena. Ce mercredi, les témoignages d’anciens prisonniers de la Direction de la Documentation et de la Sécurité (DDS) accablent Saleh Younous, le principal accusé.

Les 29 complices d’Hissène Habré entament, ce mercredi, leur second jour de procès. Il s’agit du premier procès visant les crimes attribués aux complices de l’ancien Président renversé en 1990. Pour cette deuxième journée de procès, Saleh Younous, qui était le premier directeur de la police politique du régime d’Hissène Habré, était face à d’anciens prisonniers de la DDS dont le témoignage semble déterminant.

Témoignages accablants

Lors du procès, d’anciens prisonniers de la DDS accablent Saleh Younous. En effet, Dame Fatimé raconte qu’elle a été « arrêtée puis battue par des agents à qui Saleh Younous a demandé de faire leur travail ». L’ex-directeur de la DDS affirme ne pas connaître cette dame tout en admettant que les conditions de détention étaient difficiles.

Robert-Hissein, ancien prisonnier de la DDS, s’est aussi exprimé lors du procès, affirmant avoir été conduit au bureau de Saleh Younous après une séance de tortures. Un témoignage dont le principal suspect ne semble pas se rappeler.

Le procès des complices d’Hissène Habré a débuté vendredi dernier sans la présence de leurs avocats en grève depuis le 10 novembre, car ils réclament à l’Etat tchadien la somme de 40 milliards de FCFA, correspondant au montant des honoraires d’avocats commis d’office restés impayés depuis trois ans.

Par Kardiatou Traoré

afrik.com

In the Spotlight

Italie: Bruno Le Maire remis à sa place par Matteo Salvini

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

La future coalition gouvernementale italienne a annoncé des mesures anti-austérité qui ont notamment fait réagir le ministre français de l’Economie et des Finances. Après avoir mis en garde Rome, Bruno Le Maire a reçu une [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*