Procès Karim: Entre Me Demba Ciré Bathily et Henri Grégoire Diop, c'est la guerre

7085827-10848515Entre le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite Henri Grégoire Diop et Me Demba Ciré Bathily avocat de Karim Wade, c’est la loi du talion, œil pour œil dent pour dent. Cela se confirme de jour en jour que ces deux-là ne s’apprécient guère. Hier en début d’audience, lors de l’audition du témoin, assistant en sécurité de Wade-fils, la tension était encore montée d’un cran entre les deux. Tout est parti d’une question de Me Bathily jugée hors procédure par la Cour. Mais vu l’insistance de l’avocat à poser ses questions, le président Henri Grégoire Diop est sorti de ses gonds

«Me, il faut que vous respectiez la Cour. Chaque fois on vous le rappelle, attention. Si vous êtes digne de respect, la Cour vous respectera », a pesté le président de la Crei sur un ton ferme. Me Bathily de renchérir : «Si la Cour est digne de respect, je la respecterai moi aussi», martèle l’avocat de Karim Wade. Il a fallu à nouveau l’intervention du bâtonnier Moussa Felix Sow de la partie civile pour calmer les esprits. «Si le président juge que certaines de vos questions ne doivent pas être posées, alors faites les consigner au plumitif et on passe», a conseillé le bâtonnier à Me Bathily.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*