Procès Khalifa Sall : Suivez les temps forts du délibéré

Le délibéré du procès de Khalifa Sall et Cie est prévu ce vendredi. Suivez les temps forts de l’épilogue de l’affaire de la Caisse d’avance de la Ville de Dakar. Le maire de la capitale risque 7 ans de prison, peine requise par le procureur de la République.

EXCEPTIONS Ça sent le roussi pour Khalifa Sall
L’étau est en train de se resserrer autour de Khalifa Sall et ses 7 coprévenus.  Le juge Lamotte a rejeté toutes les exceptions de nullité soulevées au début du procès par les avocats du maire de Dakar. Le magistrat considère “l’action publique recevable pour avoir été initiée dans les formes et délai prévus par la loi”.

SOUTIEN Madické Niang, Aïda Mbodj, Malick Gakou, au tribunal
Des députés de l’opposition sont venus à l’audience du délibéré du procès de la caisse d’avance, ce vendredi. Les libéraux, Me Madické Niang, Marie Sow Ndiaye et Aïda Mbodj, sont venus bardés de leurs écharpes tricolores.Mamadou Lamine Diallo, Malick Gackou, Hélène Tine, Bamba Fall, Cheikh Gueye, entre autres, personnalités politiques sont aussi venus exprimer leur soutien au maire de Dakar.

ALTERNATIVE Lamotte fait recours à un greffier ad hoc
Le délibéré du procès de la caisse d’avance sera connu sous peu. Malgré la grève du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust), le juge Malick Lamotte a manifesté sa volonté de tenir l’audience. Ce, en évoquant une disposition judiciaire qui lui permet d’assurer la continuité du service public de la justice.

Se basant alors sur le dernier alinéa de l’article 386 du Code de procédure pénal, il a fait appel à un greffier ad-hoc. Il s’agit d’Ibrahima Mbaye. Celui-ci gendarme de fonction fait office de greffier. Et a prêté serment devant le tribunal.

SUSPENSE L’absence des percepteurs retarde le délibéré
Le procès de Khalifa Sall et de ses co-prévenus s’est rouvert ce vendredi 30 mars 2018. Le juge Lamotte, accompagné de ses assesseurs,  s’est présenté à 9 heures 11 minutes. Ayant constaté l’absence des percepteurs, il a procédé à la suspension de l’audience le temps que les mis en cause soient conduits à la barre.

À l’appel des mis en cause, tous ont répondu présents à l’exception d’Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum, les deux  percepteurs. Malick Lamotte qui a demandé à ce qu’ils soient conduits au tribunal a ordonné une suspension d’audience  à 9 h 40 minutes. Soit 5 minutes après une reprise éphémère de l’audience. Quant au maire de Dakar, il est déjà sur place. Et est vêtu d’un grand boubou blanc.

Dans la salle, ses soutiens sont venus nombreux. Si d’aucuns, stressés par l’attente du verdict, versent des larmes, d’autres chantent.

IMAGES Affluence au tribunal de Dakar
C’est le Grand jour pour Khalifa Sall. Sauf renvoi du délibéré pour cause de grève des greffiers, l’édile de Dakar sera fixé sur son sort, ce vendredi, dans l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar.Déjà, au grand portail du Tribunal de Dakar, un dispositif sécuritaire spécial a été mis en place. Petit à petit, militants, sympathisants et autres entrent pour prendre part à l’audience.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*