PROCÈS POUR TENTATIVE DE PUTSCH ET DÉSERTION : LES OFFICIERS PROCHES DE YAYA JAMMEH ATTENDENT LEUR SORT

C’est un jour qui était très attendu. Le premier groupe de soldats, composé de deux généraux, proches de Yahya Jammeh, qu’ils avaient accompagné en exil en Guinée équatoriale après sa chute en janvier 2017, est jugé ce lundi, 27 mai 2019, par une Cour martiale spéciale à Yundum, près de Banjul.

Revenus en catimini en janvier 2018, les généraux Umpa Mendy et Ansoumana Tamba ont été arrêtés par la suite, avant d’être poursuivis pour désertion de l’armée. Selon la législation de l’armée gambienne, la désertion est passible de condamnation à vie.

Le deuxième groupe de soldats est composé de 12 sous-officiers, poursuivis pour tentative de coup d’État pour renverser le régime nouvellement élu d’Adama Barrow en 2017.

Vendredi dernier, la Cour a déclaré les 8 coupables tout en relaxant les 4 autres.

Les premiers éléments de l’enquête avaient révélés qu’ils avaient ouvert un groupe WhatsApp dans lequel ils échangeaient sur le modus operandi du putsch qu’ils préparaient. Ils risquent la condamnation à perpétuité.
Dans les deux cas, le délibéré est attendu, ce lundi, d’un moment à l’autre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*