PROJET D'ASSAINISSEMENT DE BAMBEY 1,8 milliard F Cfa pour juguler les inondations

Au lendemain de la visite des chantiers de Touba par le Premier ministre, le ministre de la Restructuration des zones d’inondation a effectué une visite ce lundi 22 juillet 2013 au niveau du sous quartier  Roukhe Bou Sew situé dans la commune de Diourbel   et au niveau des 4 quartiers de Bambey (Wakhadiam, Leona Nord, Leona Sud et Wakhaldiam). Khadim Diop en a profité  pour annoncer le démarrage cette semaine des travaux du Projet d’assainissement de la ville de Bambey pour un coût global de 1,8 milliard F Cfa. ministre_xadim-diop

Les quartiers de Roukhe Bou Sew dans la commune de Diourbel et tous les quartiers de Bambey avaient été envahis l’année dernière par les eaux de pluies. Ces inondations avaient même causé plus d’une soixantaine  de sinistrés. Pour prévenir ces inondations, le ministre Khadim Diop s’est rendu, hier lundi 22  juillet 2013 au niveau du sous quartier Roukhe Bou Sewe situé dans la commune de Diourbel et au niveau de Bambey pour constater l’état de vétusté du système d’évacuation des eaux pluviales de Bambey. “Ici à Bambey, il y a  un réseau un peu vétuste qui nécessite un entretien.

La mairie s’est engagée à effectuer les canaux. Nous allons voir comment réaliser des tranchées  qui existent  pour  permettre que les eaux puissent être drainées vers les exécutoires. Naturellement les exécutoires ne sont pas en bon état parce qu’il y avait un projet de 1,8 milliard F Cfa qui devrait démarrer ici à Bambey à l’instar de ce qui se fait à Touba et d’autres quartiers de Dakar”, a laissé entendre Khadim Diop.

Le ministre de la Restructuration des zones d’inondation d’ajouter: “Nous  avons vu qu’il y a un grand retard sur le démarrage de ce marché là. C’est cette semaine que Henan Chine doit démarrer les travaux. Mais n’empêche, un bon travail pré-hivernal aurait du être fait. La mairie s’est engagée à curer et nous allons nous atteler à effectuer le reste du travail”, poursuit-il.

Toute fois, le ministre Khadim Diop n’a pas manqué de sensibiliser les populations sur le bonne utilisation qui doit être faite des ouvrages qui existent.”On ne doit pas déposer n’importe quoi dans les canalisations. Nous les sensibilisons et nous demandons à ce que les maires et les délégués de quartier soient nos relais auprès de ces populations pour que ces ouvrages puissent être préservés. Lorsque les travaux seront terminés avec Henan Chine, qu’elles en fassent un bon usage”.

S’agissant de Diourbel, il indique que les motos pompes prépositionnés sont ceux de la commune de Bambey. «Le besoin est là à Bambey. Nous allons travailler pour doter Diourbel de motopompes». La député maire de Bambey a salué la démarche du gouvernement actuel. “Jamais, de mémoire, un ministre de la République s’est déplacé pour venir vérifier les dispositions allant dans le sens de prévenir les inondations. Je voudrais saluer la démarche du ministre Khadim Diop qui s’inscrit dans la démarche du gouvernement qui se soucie des inondations à venir en termes de veille et en termes d’alerte. Et je pense que c’est cette prévision là qui rassure les populations”, a lancé Mme Aida Mbodji.

La mairesse de Bambey a soutenu, d’autre part, que “depuis 2009, la mairie procède à des opérations pré hivernale. Ce qui s’est passé le plan décennal de lutte contre les inondations coute 760 milliards que l’état et ses partenaires techniques et financiers doivent financer. L’état s’était engagé à court terme de financer  60 milliards à partir d’octobre  2012. Et Bambey devrait disposer de 2milliards 600 millions. Nous avons prévu dans notre budget pour les opérations pré-hivernales une enveloppe d’un  million.

Si on devrait suivre la logique l’Etat dans le cadre de l’éradication des inondations, on ne devrait rien prévoir parce que depuis le mois d’octobre 2012 nous devrons être en droit d’attendre ces opérations. Sur le terrain, c’est l’équipe de Henan Chine qui nous a induit en erreur pour avoir prévu de nous accompagner dans les opérations pré-hivernales”, poursuit-elle. La ville de Bambey a besoin de beaucoup de moyens pour mener à bien ces opérations pré-hivernales.

C’est pourquoi le ministre Khadim Diop a en outre indiqué que le pré-positionnement d’un dispositif de pompage et la mise à disposition de camions hydro-cureurs sont entre autres mesures prises par le ministère pour lutter contre les inondations.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*