Projet de réforme des daaras : Des acteurs veulent un comité pour l’insertion des observations

Réforme des Daaras
Réforme des Daaras
Réforme des Daaras

Le projet de réforme des daaras reste une préoccupation. Le réseau contre la corruption et pour la promotion de la bonne gouvernance (Anac) et le Réseau de promotion de la finance islamique (Rpfi), en collaboration avec la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), le Ministère de l’éducation nationale (Men), celui de l’Economie et des Finances (Mef) et la Banque islamique de développement (Bid), ont organisé la semaine dernière un atelier de deux jours sur le thème «Revue des projets de loi portant statut des daaras et du Waqf».

A l’issue de leurs travaux, ils ont formulé des recommandations qui se résument, entre autres, à la concertation sur toute l’étendue du territoire national, visiter les daaras de référence pour s’inspirer de leur mode de fonctionnement, tenir compte des observations, organiser une campagne de communication à travers les médias pour favoriser une information juste et équilibrée sur l’avant-projet de loi portant statut des daaras, mettre en place un comité pour l’insertion des observations et propositions d’amendements retenues et pour la rédaction d’un texte reflétant l’évolution des débats, selon leur communiqué intitulé «Plaidoyer pour le renforcement du programme de modernisation des daaras : consultation nationale des acteurs et revue des projets de loi portant statut des daaras et du Waqf».

Ledit comité, représentatif de toutes les parties prenantes à cet atelier, sera placé sous l’autorité du ministère de l’Education nationale. Toutefois, ils ont apprécié la volonté de l’Etat de réformer les daaras.

Pape Nouha SOUANE

pnsouane@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*