Quand Aliou Sall attaquait Gackou sur son argent et son parti

aliou-gakou-pede-667x381Retour sur une confrontation mouvementée lors du référendum…Aliou Sall , le maire de Guédiawaye avait traité le grand Parti de Gakou de parti de pédés…

C’est l’escalade de la violence verbale…Après le passage de l’opposition qui a fait une démonstration de force dans la banlieue de Dakar, le maire de la Ville de Guédiawaye, Aliou Sall qui est aussi le frère du Président de la République, a attaqué violemment le grand Parti (GP) et son leader Malick Gackou qui était maîtres d’œuvre de la caravane du Front du NON dans sa commune. Et pour sa première sortie dans la campagne pour le référendum du 20 mars, le maire de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall, a carrément accusé le Grand Parti de Malick Gackou de « blanchir «  de l’argent sale au Sénégal pour acheter les consciences. Mais ses propos les plus durs ont été à l’endroit du Parti et de son logo qu’il accuse d’être des copies voilées de la Gay Pride qui est la « marche des fiertés » des homosexuels et LGBT qui traduit littéralement Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Trans (travestis et transsexuels).

Voici les propos exacts du maire de Guédiawaye :

« Une bouche sanguinolente ne saurait dire de bien. Les achats de consciences sont l’œuvre du leader d’un parti aux couleurs qui prêtent à équivoque et qui, avec des mallettes bourrées d’argent, essaie de réduire les potentiels électeurs à leur plus simple expression. Que les populations sachent que l’argent du Grand parti est sale, car sa provenance relève de pratiques amorales…Je voudrais inviter, plus particulièrement, les gens du Grand parti à se taire. Car, le sigle de leur parti pourrait renvoyer à The Gay Pride. Et nous, nous ne sommes pas prêt d’admettre que des Sénégalais bon teint, qui aspirent à diriger le pays, militent dans un parti qui a comme signe The Gay Pride »…

La riposte du Grand Parti ne se fera pas attendre…

Penda Sow pour xibaaru.com

In the Spotlight

TOUBA: 300 DEPOTS CLANDESTINS DE MEDICAMENTS

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

La ville de Touba abrite à elle seule plus de 300 dépôts clandestins de faux médicaments, contre une quarantaine de d’officines de pharmacie. La révélation a été faite, sur la Rfm, par le président de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*