Ramadan oblige, les filles s'habilent autrement

Un accoutrement inhabituel différent de que ce qu’on leur connaît. C’est ce  à quoi s’adonnent  les jeunes filles et malgré elles. C’est du moins ce qu’on peut comprendre à travers les propos de celles d’entres elles  rencontrées.ramadan

Adeptes de Jean et autre body,  certaines filles éprouvent en ce moi spécial, d’énormes difficultés à s’habiller. C’est le cas de Maimouna, qui soutient simplement n’avoir pas l’habitude de mettre des habits décents, et du coup est tenue de s’habiller un peu n’importe comment attendant que le mois béni soit bouclé pour retrouver ses vielles tenues. Ndèye Fatou préfère mettre des habits légers et de rester chez elle.

Même son de cloche chez Awa Bitèye l’étudiante en collecte d’information pour la finalisation de son mémoire, elle se dit être contrainte de sortir chaque jour. Mais un seul couac à son niveau: “Je suis obligée de me métamorphoser et j’avoue que ça me dérange”. Pour elle,  le plus pénible demeure le col qu’elle est obligée d’enrouler autour de son coup en plus des habits traditionnels qu’elle enfile.

“Ça ne fait rien et même si je n’en n’ai pas l’habitude, un mois c’est pas beaucoup, et je pense pouvoir tenir le coup”. Dira Fatima qui semble être moins gênée que ses sœurs. Et comme pour justifier ces propos, elle appelle ses semblables à se conformer aux exigences du mois. ”

Selon le Coran, le ramadan est un mois de miséricorde. Mais malheureusement il ne fait pas l’affaire de certaines musulmanes qui du fait des nombreux  changements survenus dans leur façon ordinaire de vivre, se sentent contraintes de revoir leur mode vestimentaire.

Papa Ibrahima Diassé

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*