Rapport d’Amnesty : Alioune Tine répond à Mahammad Dionne

Le Premier ministre, Mahammad Dionne, a remis en cause le rapport d’Amnesty international, qui constatait un recul des libertés au Sénégal, et déclaré que l’Ong défendrait les homosexuels et les lesbiennes. Pour Alioune Tine, il s’agit d’une «régression». «Jamais je n’ai été attaqué au premier niveau par un Premier ministre sous le régime de Diouf, souligne le directeur d’Amnesty/Afrique de l’Ouest et du Centre dans un entretien avec Wal fadjri. Wade nous a toujours protégés.

Cela, il faut le dire. Lorsque les gens nous attaquaient, nous traitaient d’intégristes, Wade avait, lui, beaucoup de respect pour nous.» S’il reconnait que «Macky a également beaucoup de respect» pour son organisation, Alioune Tine soupçonne que, en revanche, «certains de ses collaborateurs n’aient pas une culture profonde des droits de l’homme». D’où sa suggestion : «Il est temps que, dans les écoles, on forme ceux qui prétendent diriger ce pays à avoir une culture d’État parce que, dès fois, on voit l’insuffisance de cette culture d’État.»

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*