RDC : 2 000 sinistrés à Masisi suite aux inondations dans le Nord-Kivu

Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle
Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle
Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle

À la suite des pluies qui se sont abattues, depuis deux jours, dans cinq localités du groupement Mupfunyi-Shanga, en territoire de Masisi (Nord-Kivu), on dénombre plus de 2 000 personnes victimes des inondations.

Selon les informations publiées par le Radio Okapi, il s’agit notamment des localités de Rueni, Maona, Nyamubingwa et Kyabondo, situées au bord du lac Kivu. Après une ronde dans toutes ces localités touchées par les eaux de pluie, le chef de ce groupement, François Muharuro Wetemwami, a déploré la situation qui risque de s’empirer pour cause des pluies diluviennes.

Pour François Muharuro Wetemwami, les élèves ne vont plus à l’école et toutes les activités commerciales et champêtres sont paralysées. Il déplore également la destruction de plus de 25 hectares de champs, plus de  400 maisons emportées dans ces cinq villages de même que de la destruction de plus de 20 bornes fontaines.

Plusieurs sinistrés sont restés depuis quelques jours sans nourriture. De plus, Patient Mayele Nyamwaka, représentant des enseignants de ce groupement a ajouté que quatre écoles deux primaires et deux secondaires sont complètement détruites par ces eaux des pluies. Une situation qui contraint les élèves à rester chez eux.

Les habitants de ces localités passent depuis leurs journées dans la boue dans l’espoir de récupérer quelques habits dans ce qui reste de leurs maisons détruites. Plusieurs sinistrés ont fait part de leur  incapacité à réhabiliter les maisons faute de moyens financiers.

Toujours en territoire de Masisi, à 50 km à l’Ouest de Goma dans le Nord-Kivu, trois personnes avaient trouvé la mort samedi dernier à la suite d’une autre pluie. Huit personnes avait été blessées dans la même contrée.

Oeil d’Afrique

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*