RDC: attaque rebelle sur la ville de Beni, 26 morts

Image d’archive: la ville de Beni, dans le Nord-Kivu en RDC
Image d’archive: la ville de Beni, dans le Nord-Kivu en RDC
Image d’archive: la ville de Beni, dans le Nord-Kivu en RDC

Un groupe armé rebelle a attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi la ville de Beni, important carrefour commercial de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), faisant 26 morts, selon l’armée.

Il y a eu « 26 morts exécutés à l’arme blanche », dans cette attaque nocturne perpétrée dans le quartier de Ngadi, à la périphérie nord de la ville, a indiqué à l’AFP le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l’armée pour la province du Nord-Kivu.

Selon la Société civile du Nord-Kivu, l’attaque est l’œuvre des rebelles ougandais de l’Alliance des forces démocratiques (ADF), en pleine résurgence depuis quelques semaines.

« Je ne confirme pas que ce sont des ADF, mais les actes commis sont des actes de terroristes », a déclaré le colonel Hamuli, joint par téléphone depuis Goma, la capitale du Nord-Kivu.

Eric Katasomia, journaliste pour la chaîne Radio Télévision Rwanzururu (RTR) a déclaré à l’AFP avoir vu 24 corps sur les lieux de l’attaque en train d’être évacués vers la morgue. Parmi ceux-ci, il a pu identifier un militaire, un enfant et quatre femmes.

Plusieurs corps portaient des traces de blessures à l’arme blanche, a-t-il confirmé.

La Société civile du Nord-Kivu dénonce depuis plusieurs semaines une recrudescence d’attaques meurtrières des ADF, groupe rebelle contre lequel l’armée congolaise, soutenue par les Casques bleus de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco), a engagé une opération importante au début de l’année et que les autorités congolaises présentent volontiers comme pratiquement défait.

Située dans la partie nord due la province du Nord-Kivu, la ville de Beni est un carrefour commercial important de la région des Grands Lacs.

AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*