RDC: des milliers de personnes dans la rue

Des milliers de militants de l’opposition ont participé, jeudi à Kinshasa, à la manifestation contre l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui permet au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son mandat.

Ils dénonçaient également les massacres de civils, récurrents dans la région de Beni, dans l’Est du pays.

Les manifestants se sont rassemblés devant le siège du Mouvement de libération du Congo (MLC), parti d’opposition de l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba, pour se diriger ensuite vers d’autres rues de la capitale congolaise.

Vers 13 heures (locales), les protestataires ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

Les autorités les accusent d’avoir dévié l’itinéraire qui était prévu pour la marche.

La foule scandait des slogans hostiles au président sortant Joseph Kabila.

Des activistes de droits de l'homme ont défilé avec les militants de l'oppositionImage copyright
Image captionDes activistes de droits de l’homme ont défilé avec les militants de l’opposition

Goma: les manifestants ont bravé l’interdiction des autorités

Les manifestations de l’opposition avaient été interdites dans d’autres villes de la RDC à l’exception de celle d’Uvira, dans l’Est du pays.

Les manifestations étaient interdites à Goma

A Goma, toujours dans l’Est du pays, un manifestant a été tué par balle et plusieurs autres personnes ont été blessées lors des échauffourées avec la police, selon notre correspondante sur place.

Em effet, l’une des trois plateformes de l’opposition congolaises ayant appelé à manifester jeudi a maintenu son mot d’ordre en dépit de l’interdiction des marches prévues dans certaines régions du pays.

BBC

In the Spotlight

Manifestation contre les bases militaires étrangères au Niger

by bishba in ACTUALITE 0

Au Niger des étudiants et scolaires ont manifesté dans la capitale Niamey ce samedi pour “exiger” le départ des forces étrangères accusées d’inertie face aux attaques jihadistes meurtrières. Cette a manifestation qui vise à “exiger” [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*