RDC – Léon Kengo Wa Dondo : ” Mon souhait est que Moise Katumbi rentre et puisse être candidat”

Le Président du Sénat de la RDC se prononce clairement pour le retour de Moïse Katumbi afin qu’il soit candidat à l’élection présidentielle. C’est dans un entretien accordé à RFI que le deuxième personnage de l’Etat congolais s’exprimer sur l’actualité politique de son pays. A quatre mois de la présidentielle prévue le 23 décembre prochain, il sort de son silence et tranche avec le discours de la majorité et du Front Commun pour le Congo dont il est membre.

« On doit donner à tout le monde les mêmes cartes de manière à ce qu’on ne critique pas qu’on à exclure l’un ou l’autre. L’exclure c’est avoir peur qu’il puisse être élu. Vaut mieux qu’il se présente et s’il n’est pas élu, il baissera ses prétentions. Et s’il est élu, c’est très bien, il est le fils du pays. » déclare monsieur Kengo Wa Dondo.

La condamnation de Moïse Katumbi a trois ans de prison.

« Ce qu’on poursuit, ces sont des faits politiques. Mon souhait le plus clair est que tout le monde se présente. Et comme il a été condamné qu’il demande au Président ( Joseph Kabila) de pouvoir l’amnistier parce qu’il n’est pas en prison et ne peut bénéficier d’une grâce. La seule possibilité qu’il a c’est de bénéficier de l’amnistie.» conclu le président du sénat congolais.

Le choix du dauphin

Léon Kengo Wa Dondo ne soutient pas la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, bien que faisant parti du Front Commun pour le Congo (FFC). “Cette charte ne veut pas dire qu’on doit obligatoirement soutenir Shadary, je suis libre. J’attends que la Commission électorale présente la liste à l’élection des candidats à l’élection Présidentielle“, dit le président du Sénat dans cette interview à Radio France Internationale.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*