RDC: l’Union Européenne pose ses conditions de financement des élections de 2016

DR Congo electionsLa République Démocratique du Congo (RDC) devrait organiser en 2016, des élections présidentielles et législatives. Mais jusque-là, le doute plane sur la tenue du scrutin pour cause des moyens qui devraient être déployés. Principale financier du scrutin en RDC, l’Union Européenne n’est pas rassurée que des conditions de préparations des élections.

L’Union Européenne exige qu’on lui mette à disposition dès à présent, le calendrier du processus électoral congolais. C’est ce qu’a indiqué l’Ambassadeur de l’UE en RDC, Jean-Michel Dumond.

«Il n’y a pas de pression, car la RDC est un pays souverain, tout comme les états membres de l’Union européenne sont également souverains. Donc, il n’est pas question de forcer l’un ou l’autre. Toutefois, nous attendons qu’il y ait un calendrier qui porte jusqu’à l’échéance 2016, dont les élections présidentielles et législatives», a laissé entendre le diplomate.

L’Union Européenne élaborera un budget qui comporte l’ensemble du processus afin d’assurer la crédibilité de ce processus.

«Si ces éléments n’y sont pas, je ne vois pas comment nous pouvons financer. En d’autres termes, tant qu’on n’a pas de réponse, on n’est pas en mesure de financer », a déclaré Jean-Michel Dumond.

Le processus électoral en RDC est enclenché dans un climat tendu avec des velléités de modification constitutionnelle pour sauter le verrou de la limitation de mandat pour permettre à l’actuel président Joseph Kabila de briguer un autre mandat.

De son côté, l’opposition reste intransigeante et menace le pouvoir congolais du scénario burkinabè en cas de tentative de modification de la constitution.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*