RDC : un manifestant tué à Goma

MANIF MORTS RDCUn manifestant a été tué jeudi à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), lors de manifestations hostiles au président Joseph Kabila qui avaient été interdites par les autorités locales.

Selon la correspondante de la BBC à Goma, la personne a été tuée par balle au quartier Lampe 2.

Une coalition de l’opposition congolaise a appelé ses militants à descendre dans les rues pour dénoncer l’arrêt de la Cour Constitutionnelle permettant au président Kabila de rester en poste au-delà du terme de son mandat.

Le 11 mai dernier, le président a reçu l’aval de la Cour constitutionnelle pour rester en poste après décembre si la présidentielle n’est pas organisée d’ici là.

L’une des trois plateformes de l’opposition congolaises ayant appelé à manifester jeudi a maintenu mercredi son mot d’ordre en dépit de l’interdiction des marches prévues dans certaines régions du pays.

M. Kabila est au pouvoir depuis 2001.

Son mandat expire en décembre et la Constitution lui interdit de se représenter.

Mais ses détracteurs l’accusent depuis des mois de chercher à se maintenir au pouvoir par tous les moyens.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*