Recherché par Salif Sadio, Tony Gonzales alias « L’Américain » à Touba chez un député.

Recherché activement par le chef rebelle Salif Sadio, l’ex-maquisard Tony Gonzales plus connu sous son nom de guerre ‘L’américain” a été aperçu à Touba.SALIF SADIO

Il est de teint clair et il doit avoir la quarantaine. L’homme est chétif mais musclé, il est  barbu  et il a perdu une de ses dents. Sa voix est rauque et il ne parle que pour dire quelque chose d’important. A partir de son corps éprouvé, les  stigmates de rudes combats vécus dans le maquis en Casamance sont encore visibles. Il s’appelle Tony Gonzales mais il est  plus connu sous le pseudonyme de « L’Américain ». Des sources renseignent que ce surnom, il le doit à sa bravoure et à son habilité dans le maniement des armes à feu.

Activement recherché par les hommes de Salif Sadio pour trahison, Tony Gonzales semble presque certain que ses jours sont comptés à moins d’un miracle. Et ce miracle, c’est la fin de la rébellion en Casamance. Jadis proche collaborateur de Salif Sadio dont il fut le proche collaborateur, « L’Américain » a choisi depuis 2005 de se départir de sa tenue de rebelle pour rejoindre les allemands dans leur initiative de pacifier le Sud du Sénégal en intégrant le « Procas ». Son attitude coûtera la vie à certains de ses proches. Hélas, l’homme refusera de céder aux menaces de mort et aux représailles contre sa famille.

Tony Gonzales a été, cette semaine aperçu à Touba à Sourah où il a rencontré le député Républicain Abdou Lahad Seck Sadaga. Son objectif est, selon nos sources, de tisser une toile qui devrait aboutir à la résolution de la crise par la voie politico-religieuse. Pour ce, il a cherché à avoir le soutien du parlementaire.

« En effet, il est venu me voir. J’ai d’abord obtenu la confirmation de son identité. D’après les entretiens que j’ai eus avec lui, il a des possibilités d’accéder à César Atoute Badiate et de créer les conditions de négociations avec ce dernier pour la libération des 9 démineurs et, surtout, pour accélérer le processus de paix en Casamance.

En tant que député , c’est vrai que jusque-là je me suis évertué à faire des actions de nature sociale comme offrir des tracteurs pour ramassages d’ordures aux femmes de Sourah et à la mosquée de Touba ou organiser du saupoudrage pour préparer l’hivernage, mais quand il m’est offert de participer  au retour de la paix en Casamance , je ne pourrais que m’en réjouir. Pour la rencontre que j’ai eue avec cet ex-rebelle et des échanges que nous avons faits, j’ai déjà averti les autorités qui ne minimisent aucune piste dans ce sens. Le Président Macky est un homme ferme sur la question du Sud du pays comme il l’a été sur la question de l’homosexualité devant son homologue américain Barack Obama » confie Sadaga, visiblement intéressé par l’affaire.

Tony Gonzales, dans sa course contre la mort, confie, dans un entretien bref et exclusif qu’il nous accorde, que « la crise est moins compliquée aujourd’hui  à résoudre car, dit-il, les rebelles ont marre de continuer à vivre dans la clandestinité  et le poids de l’âge a fini de gagner la plupart d’entre eux. Il suffit d’une meilleure volonté étatique pour que tout ce calvaire se termine ».

Mamadou Moustapha MBAYE (Touba)

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*