Règlement N°5 De L’UEMOA : Le Bâtonnier De L’Ordre Des Avocats Cogne Me Sidiki KABA

L’ancien ministre de la Justice, Me Sidiki KABA, s’est invité, ce vendredi, à la cérémonie de prestation de serment des avocats stagiaires de la promotion 2018. Et c’est sur interpellation du bâtonnier de l’Ordre des avocats.

Me Mbaye GUEYE l’accuse d’avoir retardé la mise en application du règlement n°5 de l’UEMOA, qui exige la présence de l’avocat dès interpellation.

« Ils ont introduit un texte et j’avais compris à l’époque en vérité à vider de son contenu le règlement 5 par une stratégie consistant à passer par le Code de procédure pénal. Quand on a voté le texte, le même ministre Me Sidiki KABA nous dit que ’’maintenant, il faut prendre des circulaires pour définir les modalités’’. Il nous convoque à une réunion à l’hôtel Savana, on tient la réunion avec la présence d’avocats et d’officiers de police judiciaires du Mali et du Bénin. A la fin, on donne les éléments comme une circulaire. Et, il met le coude sur cette circulaire et jusqu’à son départ, cette circulaire n’a pas été signée (après) des mois dans son bureau », déclare Me Mbaye GUEYE, repris par Emedia.

Poursuivant, le bâtonnier de préciser : « C’est Ismaïla Madior FALL, que je félicite ici, qui a eu dès les premiers jours après sa prise de fonction, à convoquer les acteurs y compris la société civile pour procéder à la signature de cette circulaire après avoir consulté les procureurs généraux».

A noter que c’est justement sur ce règlement de l’UEMOA que s’est fondé le Tribunal de grande instance de Dakar pour multiplier le dossier de Thione SECK par zéro.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*