REMOUS A L’UNIVERSITE DE THIES Les vacataires font vaquer les amphis

 

Pour non paiement de salaire depuis trois ans, le Collectif des enseignants vacataires de l’université de Thiès ﴾Cevut﴿ va cesser toute activité pédagogique jusqu’à nouvel ordre.city de thies

Les enseignants vacataires de l’Université de Thiès sonnent le tocsin. En effet, ils se sont retrouvés en assemblée générale pour examiner leur situation caractérisée par un non paiement de salaire.

A l’unanimité, ils ont dénoncé avec la plus grande fermeté le fait qu’ils soient restés, pendant trois ans, sans être payés. «Les états de vacation de 2010-2011, pour certains collègues, de 2011-2012 et de 2012-2013 n’ont toujours pas étés payés. Le paiement qui a été effectué au niveau des Ufr/Ses et Set n’est ni exhaustif ni intégral», dénoncent-ils dans un communiqué dont nous détenons copie. Face à cette situation «inadmissible», le Collectif a décidé de cesser immédiatement toute activité pédagogique.

Autrement dit, l’arrêt des enseignements, la suspension des encadrements des étudiants pour les mémoires de fin de cycle, le boycott des différents examens, notamment, les soutenances. En plus, les enseignants vacataires vont procéder à la rétention systématique de toutes les notes des évaluations. Par ailleurs, le Collectif exige le paiement intégral de tous les honoraires des années susmentionnées.

Sur ce point précis, il demeure catégorique et n’entend pas du tout transiger. Le Collectif se dit plus que jamais déterminé à poursuivre le combat, tout en restant ouvert au dialogue. Par contre, il demeure plus que jamais décidé à recouvrer son droit, c’est-à-dire le paiement intégral des arriérés de salaire.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*