Rencontre de haut niveau aux USA : le ministre Mansour Elimane Kane se fait tristement remarquer

Mansour Elimane KANELe Sénégal s’est tristement comporté lors d’une rencontre de haut niveau aux USA. C’était au cours de la  rencontre du printemps des institutions de Bretton Woods (Banque mondiale et Fonds monétaire international).   Mansour Elimane Kane, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et Makhtar Diop, vice président de la Banque mondiale ont eu une vive altercation lors de cette rencontre qui a réuni pratiquement tous les ministres de l’Economie, des Finances et du Plan de l’Afrique. C’est d’ailleurs, celui du Sénégal, le sieur Amadou Bâ qui est intervenu pour éviter l’irréparable, rapporte le site Jotay.net. Les sources du site n’ont pas prolixes sur les raisons de cette altercation.  Mais cela a terni l’image du ministre Kane auprès de ses homologues des autres pays. Une véritable honte.

Makhtar Diop, connu pour son calme, sa discipline, sa tenue et sa retenue, a sagement regagné sa place après l’incident.

Selon le site, Mansour Elimane Kane n’en est pas à sa première incartade. Spécialiste des écarts de conduite, l’actuel ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement s’était tristement et malheureusement distingué lors d’un de ses voyages à Dakar en provenance des Usa.
Très occupé à parler au téléphone, une hôtesse de l’air est venue lui dire que l’avion s’apprêtait à décoller et qu’il fallait éteindre les portables. Comme s’il n’avait pas entendu la remarque de la dame, notre ministre avait continué tranquillement de téléphoner. L’hôtesse revient gentiment lui dire qu’il mettait tous les passagers en danger, qu’il lui fallait impérativement arrêter sa communication et éteindre son appareil mobile. Il fit la sourde oreille et poursuivit sa conversation. L’hôtesse embêtée appelle alors le commandant de bord, pour l’informer de la situation. Ce dernier, avec toute la courtoisie requise, explique à son «si particulier passager» les risques qu’il fait encourir à l’avion et à tout le monde.

Là, Mansour Elimane Kane pète un câble et se mit à crier. «Savez-vous à qui vous vous adressez ? Je suis le ministre des Transports du Sénégal. C’est moi qui donne les autorisations. Si vous continuez à me parler ainsi, je vais vous empêcher de survoler l’espace du Sénégal. Vous ne savez pas à qui vous avez affaire». Cette sortie avait même créé un incident et les responsables de la compagnie avaient menacé de zapper le Sénégal. Il a fallu toute la capacité de persuasion des autorités sénégalaises pour faire revenir les responsables de South à de meilleurs sentiments. Et ce qui est grave, c’est qu’il s’agissait là d’une usurpation de fonction qui ne dit pas son nom. Parce qu’au Sénégal, il y a un ministère des Transports aériens (alors dirigé par Abdoulaye Diouf Sarr) qui n’a rien à voir avec le Département ministériel dirigé par Mansour Elimane Kane.

avec jotay

Rédigé Sénégal7 le Samedi 23 Avril 2016 à 12:42
In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*