Rencontre Police-Opposition : Marche vers l’autorisation

L’autorité est-elle dans une logique de dégel avec les Libéraux et leurs alliés ? Le préfet a posé hier le premier acte d’une éventuelle autorisation de la manifestation de l’opposition en procédant à une enquête préalable.

Va-t-on vers une autorisation du rassemblement du Parti démocratique sénégalais (Pds) et ses alliés ? L’acte posé hier par le préfet de Dakar semble répondre par l’affirmative.

En effet, une délégation du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) a été entendue par la police.

Comme pour chaque déclaration de marche ou de rassemblement, l’autorité administrative transmet le dossier au commissariat pour enquête. Ce qui signifie par ailleurs que la requête des Libéraux a été examinée.

La police transmettra son rapport d’enquête au préfet qui appréciera. Les Libéraux se verront donc notifier une réponse.

Quelle que soit sa nature, le Pds s’est dit déterminé à tenir sa manifestation, selon Modou Diagne Fada. Ce porte-parole désigné à l’issue de la réunion du Comité directeur d’hier s’est voulu clair :

« Le Pds va organiser son meeting ce 21 novembre aux Allées du Centenaire. Cela a été réitéré par le Comité directeur.» Le président du groupe parlementaire des Libéraux et démocrates invite les uns et les autres à cesser de brandir le prétexte sécuritaire. «Nous ne perturberons pas la quiétude des Sénégalais», répète-t-il. Le président de la République a récemment appuyé le gouverneur de la région de Dakar qui aurait pris la décision d’interdire toute manifestation publique du 10 novembre au 5 décembre prochain.

Quant à Me Abdoulaye Wade, il reviendra de voyage cet après-midi, a révélé Modou Diagne Fada. Une délégation composée de responsables du parti sera à son accueil à l’aéroport.

biramefaye@lquotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*