Retour de Parquet pour le musicien : Idrissa Diop valse entre le violon et Rebeuss

Idrissa Diop
Idrissa Diop
Idrissa Diop

L’artiste compositeur Idrissa Diop a été déféré hier devant le procureur. C’est dans le cadre d’une enquête sur une affaire d’escroquerie au visa. En faveur d’un retour de Parquet, le chanteur a été transféré au commissariat du Port, en attendant un nouveau déferrement prévu dans la matinée d’aujourd’hui.

Depuis le week-end dernier, Idrissa Diop fait l’objet d’une enquête à la Brigade de gendarmerie de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor. Selon des informations relayées par le journal Libération, des jeunes gens, qui ont failli en découdre avec l’artiste compositeur Idrissa Diop, avaient attiré l’attention des éléments de la gendarmerie de LSS.

Les pandores sont intervenus pour calmer les ardeurs des uns et des autres. C’est après que le chanteur a été acheminé dans les locaux de la brigade de gendarmerie de l’aéroport pour les besoins d’une enquête. Ce qui s’est avéré être une affaire de visas, démarchée par Idrissa Diop. Les visas se sont révélés faux à la suite d’un passage au scanner du poste de police de l’aéroport.

 Cheikh Bamba DIAGNE

cbdiagne@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*