RÉTRO – Les surprises de la scène culturelle : Ces artistes qui nous ont enchantés ou «déchantés»

Omar Pene Baba Maal, Ismael LoLors des 24 ans de carrière de la diva

Youssou et Coumba recollent les morceaux
Après plusieurs années de brouille, l’artiste international Youssou Ndour et la «diva» Coumba Gawlo Seck ont joué sur une même scène dans le cadre somptueux du Grand Théâtre National.

C’était à l’occasion des 24 ans de carrière de la star Coumba Gawlo. Cette image qu’ils ont offerte aux fans a fait tache d’huile et a plu. C’était au mois de mars dernier. Une page s’est ainsi refermée et une nouvelle s’est ouverte, pour le bien du milieu artistique. Ce fut une belle partie de fête. Et les deux grands artistes laissent ainsi à la jeune génération, une belle leçon à méditer.

Après avoir quitté son portefeuille ministériel

You lance Fàtteliku et remonte sur scène

La Place du Souvenir a servi de cadre pour la sortie de l’album de l’ex-ministre de la Culture, Youssou Ndour, et son retour sur la scène musicale sénégalaise. C’était une première au Sénégal, de voir un artiste occupé de si haute fonction et revenir au micro avec la manière. Son album Fàtteliku, qui veut dire souvenir, est d’ailleurs un message lancé à l’endroit de tous les acteurs pour une revalorisation de la musique locale.

A cette sortie, le «Roi du Mbalax», dans le quotidien n° 3356, affirmait : «L’heure est grave, la musique sénégalaise perd sa valeur tout simplement parce que les mélomanes n’encouragent pas les artistes. Avec les nouvelles technologies, tout le monde veut rester chez lui et consommer les tubes. Cela ne peut pas permettre à l’artiste de vivre de son art.

Le Fatteliku est un opus de quatre titres essentiellement inspirés de la musique traditionnelle classique. Ces tubes renvoient à la revalorisation de la culture locale en puisant dans les musiques classiques.

Brouille entre Titi et Prince Art

Ce fut le divorce de l’année !

Les relations entre Ndèye Fatou Tine allias «Titi» et le label Prince Arts, se conjuguent désormais au passé décomposé. Alors que l’artiste devait fêter son anniversaire le 8 mars dernier, elle a simplement choisi, suite à un malentendu au sujet de la location de la salle du Grand Théâtre, de se séparer de la structure que dirigent Ngoné et Ibou Ndour.

Cette séparation avait fait couler beaucoup de salive dans Dakar. Finalement, c’était Bougane Guèye Dany, le patron du Label Impactis, qui a récupéré l’artiste et s’était chargé de l’organisation de cet évènement qui a connu un succès retentissant.

Concert retour de la légende du Super Diamono

Omar Pène retrouve un second souffle

Au mois d’août dernier, il a surpris son monde en tenant un méga concert au Grand Théâtre national. Son retour sur scène a été diversement apprécié les Sénégalais. Le «retour de la légende» a fait l’objet de polémique. Mais Omar Pène a réussi son spectacle et gagné son pari de reprendre le micro.

Suite à une longue maladie, qui l’a fait partir du Sénégal pour la France où il a été soigné, Baye Pène, comme l’appellent ses fans, avait été tué à tort par une partie de presse. Mais il est revenu au front, comme tout Grand artiste de sa trempe, pour démonter les nombreuses rumeurs dont celle mentionnant qu’on lui a coupé un pied. Depuis lors, le leader du Super Diamono est réapparu lors des concerts de ses confrères artistes. Et les nombreux fans continuent de prier pour qu’il aille de mieux en mieux.

Diariétou NDIAYE

Stagiaire

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*