Réunions politiques à Doha : Karim Wade rappelé à l’ordre par les autorités qataries

Karim Wade, cerné de partout ? Le fils de l’ex-président du Sénégal, Abdoulaye Wade, est dans la tourmente du côté de Doha, où les autorités l’ont sommé de cesser toutes activités politiques pouvant nuire aux bonnes relations entre le Sénégal et le Qatar.  Karim a été convoqué et rappelé à l’ordre.

Pour celui qui a été transféré illico presto au Qatar, après sa grâce présidentielle, l’air de la liberté est un peu polluée par les termes d’un contrat plus que contraignant. Comme le révèlent les sources du journal Le Quotidien, les autorités qataries se sont plaintes des visites partisanes de Oumar Sarr, Madické Niang et Cie.

Il faut dire que ces derniers n’ont pas été très discrets au sortir des entrevues avec Wade-fils. Dakar a rappelé à Doha que c’est à la suite d’une intervention personnelle de l’Emir du Qatar que Karim Wade avait été «gracié pour des raisons humanitaires et autorisé à quitter le pays».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*