Revue de la presse- La contre-attaque d'Oumar Sarr dans le dossier du Plan Jaxaay en exergue

APS) – La presse quotidienne relaie presque à l’unisson la sortie jeudi de l’ancien ministre de l’Urbanisme et de la Construction, Oumar Sarr, dans le dossier du plan Jaxaay et des produits phytosanitaires. quotien senegal

Le Populaire écrit à ce propos que le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) ‘’s’est mis dans une posture offensive pour blanchir ses anciens collaborateurs placés sous mandat de dépôt dans l’affaire du Plan +Jaxaay+’’ destiné au relogement de sinistrés des inondations dans la banlieue dakaroise.

Sud Quotidien abonde dans le même et indique qu’Oumar Sarr a profité de sa conférence de presse pour ‘’vider son chargeur sur Macky Sall [président de la République], qualifié de premier responsable dans la gestion du dossier Jaxaay’’.

Selon le journal, le coordonnateur du PDS a ainsi l’occasion pour rappeler que l’actuel chef de l’Etat était le Premier ministre ‘’à l’époque du Plan Jaxaay’’. ’’Oumar Sarr +mouille+ Macky’’, titre le journal.

Avec un titre identique à celui de Sud Quotidien, Direct Info relève que pour Oumar Sarr, ‘’toutes les pistes qui concerneraient une certaine forme de malversation mènent vers l’ancien Premier ministre d’alors Macky Sall’’.

Le journal explique que de l’avis de l’ancien ministre de l’Urbanisme sous le régime d’Abdoulaye Wade, ‘’Macky Sall est celui qui avait pratiquement signé tous les marchés qui concernaient le plan Jaxaay, +puisqu’il était Chef du gouvernement’’.

Le titre qui barre la une de Walfadjri illustre également le caractère offensif de la sortie du coordonnateur du PDS. ‘‘Gestion judiciaire du Jaxaay : Oumar Sarr charge Macky Sall’’, titre Walfadjri. Citant Oumar Sarr, le journal note qu’’’il y a une volonté d’en finir avec le PDS’’.

Au sujet des décrets d’avance, le quotidien Enquête signale que des ‘’notes explicatives’’ ont été ‘’envoyées à une vingtaine de pays et organismes pour décortiquer’’ leur ‘’mécanisme’’, ‘’l’urgence de les prendre dans le contexte actuel et la transparence du processus’’.

Parlant du blanchiment d’argent, l’As signale que le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) est pour ‘’des sanctions accrues contre les délinquants ’’.

Le sujet fait aussi la une du Quotidien. Selon ce journal, le GIABA “reconnaît certes les efforts de Macky Sall dans sa volonté d’éradiquer la mauvaise gestion’’. Mais ‘’le seul hic’’, c’est que ‘’les inculpations n’arrivent jamais jusqu’au procès, ce qui n’est pas bon signe’’.

Faisant cavalier seul, L’Observateur signale des ‘’manœuvres au palais pour noyauter l’hémicycle’’.

Relayant le communiqué du Conseil des ministres, Le Soleil souligne que l’Etat entend donner la priorité à l’assainissement des centres urbains.

Il signale par ailleurs la mise en œuvre prochaine de la stratégie nationale de l’assainissement rural, la remise à niveau des stations d’épuration et l’accélération des travaux de dépollution de la baie de Hann.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*