REWMI AU GOUVERNEMENT « Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation »

Idrissa Seck
Idrissa Seck
Idrissa Seck

Les cadres de Rewmi saluent la décision d’Idrissa Seck de quitter la coalition Benno Bokk Yaakaar pour, disent-ils, se consacrer exclusivement à la défense des intérêts du peuple.

Les cadres de Rewmi demandent au gouvernement d’Aminata Touré de ne pas confondre vitesse et précipitation. « Accélérer la cadence, ne justifie pas la violation de la loi pour contourner certaines règles pertinentes du code des marchés publics. Le respect de la loi, doit prendre le dessus sur le désir ardent de répondre à des préoccupations électoralistes qui exposent notre pays à des compromissions dangereuses », font remarquer les partisans d’Idrissa Seck.

Ils condamnent le principe de la médiation pénale dans le cadre de la traque des biens mal acquis. « Cette compromission encourage paradoxalement la corruption et le détournement de deniers publics qui constituent un fléau à l’émergence économique de notre pays », disent-ils.

Ils disent se solidariser avec les sénégalaises et les sénégalais qui ont tant souffert et qui continuent de souffrir de la pénurie d’eau sans précédent et appellent le gouvernement à une meilleure prise en charge des préoccupations quotidiennes du peuple sénégalais.

TOURNEE POLITIQUE A TRAVERS LE SENEGAL: Idy sur les pas de Macky

Idrissa Seck se prépare activement pour suppléer Macky Sall à la magistrature suprême. Selon nos sources, il va bientôt entamer une tournée qui va le conduire dans toutes les localités du pays. C’est dans le cadre de l’opération rachat qu’il a décidé de déclencher. Il emprunte ainsi à Macky Sall sa stratégie qui a été payante.

Idrissa Seck ne s’y trompe pas. Le pouvoir est donné par le peuple. Et il a décidé d’aller à la rencontre de ce peuple. En effet, de bonnes sources, nous apprenons que le leader de Rewmi à décidé d’entamer une tournée qui va le conduire dans toutes les localités du pays.

Après avoir claqué la porte de Benno Bokk Yaakaar, il a décidé de faire de l’opposition dure. Son ambition est simple : il veut devenir le prochain président du Sénégal. Et pour cela, il compte profiter de ses erreurs du passé.

Après avoir déclaré qu’il a déclenché l’opération rachat et qu’il est à l’an zéro de la politique, histoire de dire qu’il recommence à zéro, Idrissa Seck veut se réconcilier avec le peuple qu’il sait avoir déçu en 2007 lorsque Wade l’avait piégé avec les audiences de midi.

Le maire de va, en effet, faire le tour du pays, comme l’avait fait un certain Macky Sall entre 2009 et 2011. Une opération de charme qui a fini par porter l’ancien Président de l’Assemblée nationale au pouvoir.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*