Rewmi / Pikine : Le Coordonnateur Samba BATHILY Tourne Le Dos À Idy Et Crée Son Parti

La vague de départs des membres fondateurs se poursuit au niveau du Rewmi d’Idrissa Seck. En effet après Oumar Sarr,  Oumar  Gueye,  Pape Diouf, Youssou Diagne, Nafissatou Diop, voilà que ce parti vient de connaître une nouvelle défection.

Et cette fois, c’est à Pikine où l’ex député Samba Bathily, non moins coordonnateur départemental du Rewmi à Pikine et secrétaire général national chargé à l’organisation de ce parti, vient de démissionner pour mettre sur pied sa propre formation politique, dénommée le Parti de la convention des démocrates du Sénégal (Pcds). L’annonce a été faite lors d’une assemblée générale qui a connu une forte mobilisation au cours de laquelle l’ex responsable rewmiste a vertement critiqué la gestion de son ancienne formation politique.

Sur les motifs de son départ, Samba Bathily explique : «Nous étions militants du parti. Nous avons constaté un manque de démocratie interne et un problème de management. Le leader du parti Idrissa Seck a légué le parti à un frère qui n’a pas d’expérience politique.

Ce qui fait qu’il y avait beaucoup de complots contre les responsables qui travaillent et les populations de Pikine qui se sont toujours battues pour le parti. C’est pour cela que nous avons décidé, après cinq mois de gel de nos activités, de quitter définitivement pour créer une nouvelle formation politique afin de participer au développement de ce pays.

Ce parti est un parti d’obédience libérale dénommé le Parti de la convention des démocrates du Sénégal(Pcds) qui va participer aux activités politiques du Sénégal et qui sera un acteur pour les prochaines échéances électorales».

Pour ce qui est de la conduite à tenir aux prochaines élections, l’ex collaborateur d’Idrissa Seck soutient que «nous venons tout juste de créer ce parti. Nous allons nous réunir pour faire notre plan d’action et voir nos objectifs à court, moyen et long terme. Et vous allez voir que ce sera un vrai parti démocratique au Sénégal.

C’est le parti en toute souveraineté qui va décider de notre conduite. Mais au plan local, nous allons nous préparer. Vous avez vu la mobilisation des militants qui sont venus des 16 communes du Département de Pikine. Et actuellement, nous allons former les militants pour qu’ils se préparent à ces échéances électorales».

Concernant le dialogue politique, Samba Bathily affirme : «Je pense que les partis politiques doivent se parler. Car nous avons des problèmes au niveau du fichier électoral. Je pense que l’opposition doit participer à ce dialogue pour apporter sa contribution avec le parti au pouvoir en vue de trouver un consensus. Ça nous permettra d’avoir une avancée démocratique au niveau de ce pays comme on l’a connu en 1992».

Samba Bathily et ses frères de parti annoncent une série de tournées dans toutes les communes du Département de Pikine pour l’implantation de leur nouveau parti.

Théodore SEMEDO

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*