Rufisque: Une mère reçoit des coups de couteau au dos pour sauver son enfant

La cité Tacko de Rufisque Nord connu pour son calme et sa quiétude est devenue un lieu où les agressions sont perpétrées même pendant la journée. La preuve, une femme et son bébé ont été victime d’un acte de barbarie de la part d’un agresseur qui cherchait la clé d’une boutique pour la dévaliser alors que son propriétaire était à la mosquée pour la prière du vendredi.

Ne trouvant pas les clés de la boutique, l’agresseur s’en est pris à la dame et à son bébé. Selon la victime Aïda Sène: « c’est au moment de la grande prière, vendredi dernier, qu’un homme d’une forte corpulence, couteau à la main, a fait irruption dans ma chambre pour me demander avec insistance les clés de la boutique dont le gérant était encore à la mosquée pour les besoins de la prière du vendredi ».

A l’en croire, elle lui a répondu « qu’elle n’avait pas la moindre idée de la clé dont il parlait encore moins sur un lieu censé servir de cachette pour la doublure comme il le prétendait ».

« C’est sur ces entrefaites qu’il a menacé d’ôter la vie à mon nourrisson en le découpant avec son couteau si jamais je ne donnais pas suite à sa demande . Je me suis couché sur mon bébé pour parer les coups. Et c’est ainsi qu’il a planté la lame de son couteau au beau milieu de mon dos puis au niveau de ma tempe » témoigne la victime dans la journal VoxPop.

Malgré les cris d’alerte de la dame, l’agresseur a pris la fuite en escaladant le mur. Une situation qui pousse la population de cette localité à poser le problème de l’insécurité à Rufisque.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*