Rumeurs sur la mort d’Alpha Condé : des journalistes molestés

En Guinée, une rumeur faisant état de la mort du président Alpha Condé a engendré hier un accrochage violent entre gendarmes et hommes des médias.

12 journalistes ont été blessés, leurs objets endommagés. L’organe nationale indépendante des droits humains et les associations de presse, ont condamné ces violences découlant d’une simple rumeur, dont l’origine n’est pour l’instant pas située, selon laquelle le président Alpha Condé avait rendu l’âme.

Et pour mettre fin à la rumeur, le président Alpha Condé, a effectué, le même jour, un impressionnant marathon, à travers les rues de la commune de Kaloum (centre-ville), en compagnie du député Baïdy Aribot, de son ministre des Sports, de la culture et du Patrimoine historique.

Les rumeurs qui se sont propagées dans le pays, se sont onc dissipées après l’apparition du chef de l’Etat guinéen à la télévision.

Les trois journalistes interpellés ont été libérés lundi après audition, mais le directeur de la station Aboubacar Camara, lui a été retenu “pour nécessité d’enquêtes selon un confrère.

 

Auteur: bbc Afrique – BBC-Afrique

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*