Ruth Kamande condamnée à mort pour meurtre

Ruth Kamande, ancienne reine de beauté de la prison Lang’ata de Nairobi, âgée de 24 ans, a été condamnée ce jeudi 19 juillet 2018 à la peine de mort pour le meurtre de son petit ami.

Selon Afrikmag, Ruth Kamande avait 21 ans quand elle a été accusée d’avoir poignardé à mort son petit ami de 24 ans, Farid Mohammed. Le drame a eu lieu après qu’une dispute a éclaté lorsque la jeune femme a découvert son compagnon suivait un traitement contre le VIH, rapporte The Standard.

En mai dernier, elle avait été reconnue coupable et mise en détention dans la prison pour femmes de Lang’ata à Nairobi, où elle a remporté le concours de beauté Miss Lang’ata en début d’année 2017.

Amnesty International a condamné vendredi la sentence de la jeune femme, appelant ainsi la Haute Cour du Kenya à revoir sa décision.

«Nous sommes préoccupés de voir que le Kenya continue de recourir à ce mode de punition cruel, inhumain et d’un autre temps. Cette sentence est un revirement à la pratique judiciaire au Kenya, où les peines de mort sont commuées en peines de prison», a écrit Irungu Houghton, le directeur exécutif d’Amnesty International au Kenya, dans un communiqué.

Avant la sentence, Kamande a déclaré dans son témoignage que son petit ami avait menacé de la tuer quand elle a découvert qu’il était séropositif. Elle a fait savoir qu’elle avait agi en état de légitime défense.

«Mohammed m’a dit qu’il préférerait me tuer et se tuer que de voir son statut exposé. Je l’ai poignardé plusieurs fois avec un couteau de cuisine.»

Mais la jugé Jessie Lessit a déclaré que Kamande n’a éprouvé aucun remord et qu’elle ne mérite rien de moins que la mort.

«Elle l’a poignardé encore et encore et trouvait du plaisir à le faire. Ce n’est pas arrivé d’un coup, il y avait des intervalles», a-t-elle souligné.

Le Kenya n’appliquant pas la pine de mort, Ruth Kamande purgera une peine une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*