Rwanda: comparution de Ntaganzwa

L’ancien bourgmestre de Nyakizu (sud-est du Rwanda), Ladislas Ntaganzwa, a comparu pour la première fois lundi devant un juge à Kigali.

Il est accusé de “génocide”, “d’incitation directe et publique à commettre le génocide”, de “massacres”, d'”extermination” et d’avoir orchestré le viol de plusieurs femmes.

Agé de 53 ans, Ntaganzwa, qui a été arrêté en décembre dans la province troublée du Nord-Kivu, a plaidé non-coupable.

Jusqu’à son arrestation, il était l’un des neuf génocidaires présumés encore recherchés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

M. Ntaganzwa a été transféré au Rwanda le 20 mars par les autorités de la République démocratique du Congo.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*