Sa Thiès : « Mon Père Était ‘Roi Des Arènes’, Mon Frère Aussi, Je Le Serai Sous Peu »

Entre Sa Thiès et Boye Niang 2, le combat promet.

Réunis samedi dernier à la Place de la nation pour leur face-à-face d’avant combat de ce 11 mars, les deux protagonistes n’ont rien laissé au hasard. La bataille verbale était chaude, laissant ainsi entrevoir un duel.

Sa Thiès a promis de battre son adversaire pour viser Eumeu Sène. «Mon père était le ‘Roi des arènes’, mon frère aussi. Personnellement, je le serai sous peu. Celui-là, je ne le considère même pas. Ce n’est pas mon genre et je vais attaquer dès le sifflet de l’arbitre». De son côté, Boy Niang 2 promet de foncer sur Balla Gaye 2, quand il aura fini avec le jeune frère.

«La stratégie de l’adversaire ne me concerne pas. Qu’il soit un lutteur offensif ou non, ce n’est pas mon souci. Le travail que je fais compte. Un billet de 5 000 a beaucoup de valeur, mais celui de 10 000, c’est encore mieux. Mon avenir relève de la volonté divine. Les amateurs sauront qui je dois affronter, après ma victoire sur Sa Thiès. Je reste sur ma projection», soutient le fils de l’ancien lutteur, De Gaulle.

Ndéné BITEYE

In the Spotlight

La ruée vers l’énergie nucléaire en Afrique

by Babacar Diop in ACTUALITE 0

Dix États africains ont clairement indiqué leur intention de construire des centrales nucléaires. Ils prennent la suite de l’Afrique du Sud, seul pays du continent à disposer d’une usine dotée de deux réacteurs. Jeudi, 20 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*